Pour se différencier, créer de nouveaux procédés et produits, et même pour améliorer ses techniques de gestion ou de management, de nombreuses entreprises mènent des actions de recherche et développement. Souvent coûteuses, ces opérations permettent cependant d’aboutir à des débouchées positives. Cela est vrai autant pour l’entreprise en question que pour la société en général.

La recherche et développement, définition

La recherche et développement est aussi parfois appelée via son abréviation en R&D ou R et D.

Ce terme est utilisé pour désigner toutes les activités menées par une entreprise en vue d’accroitre des connaissances. Il peut s’agir des connaissances de l’Homme mais aussi de la culture, de la société ou simplement de l’entreprise et de son personnel.

On intègre aussi dans la notion de recherche et développement les stratégies qui visent à développer les catégories statistiques, économiques, comptables ou organisationnelles.

À l’origine, le terme de R&D vient de l’anglais, où il était beaucoup utilisé dans le domaine de l’ingénierie dès les années 1950. En France, cette notion a fait son apparition à la fin des années 60 et s’est beaucoup popularisé avec l’enseignement du management d’entreprise.

La R&D englobe trois sujets : la recherche fondamentale, la recherche appliquée et le développement fondamental.

Pour être considérée comme un élément de R&D, il est nécessaire qu’une activité de recherche comporte au moins un des trois éléments suivants :

  • Nouveauté,
  • Créativité,
  • Incertitude.

Par ailleurs, l’activité doit aussi être caractérisée comme :

  • Systématique,
  • Et transférable ou reproductible.

Certaines tâches périphériques vont de pair avec les missions de recherche et développement. Ces dernières concernent de la recherche, des tests, des études et du développement.

Toutefois, elles sont vaines si d’autres missions en amont ou en aval ne sont pas réalisées. Ainsi, les équipes doivent s’assurer de mener des veilles technologiques et concurrentielles. Cela permet de savoir ce qui se fait ailleurs et de ne pas perdre du temps et de l’argent dans de la R&D qui aurait été déjà menée par des tiers.

Enfin, une fois que la R&D mène à des innovations satisfaisantes, il est important de les protéger via des brevets.

Quelles sont les différentes formes d’innovation ?

Cinq familles rentrent dans les sujets sur lesquels peuvent être menés de la recherche et développement. On parle alors d’innovation :

  • Produits
  • Procédés
  • Débouchés
  • Commerciales
  • Organisationnelle

L’innovation de produit

Cette catégorie concerne les activités de recherche qui ont permis la mise au point d’un nouveau produit ou l’amélioration notable de produits existants.

L’innovation de procédé

Ici, il est question d’améliorer des méthodes de production pour gagner en efficacité, en temps, en qualité, etc.

L’innovation de débouché

L’innovation de débouchés n’a pas d’impact sur un produit et la manière dont il est fabriqué. Elle joue simplement sur le marché sur lequel il est offert. On peut prendre pour exemple des camionnettes, qui était destinées aux professionnels et qui sont finalement marketées pour être vendues à des familles nombreuses.

L’innovation commerciale

L’innovation commerciale non plus n’a pas d’impact sur les caractéristiques d’un produit ou d’un service. Elle concerne leurs méthodes de distribution et de commercialisation.

L’innovation organisationnelle

Ce dernier type d’innovation aborde le sujet de l’évolution du fonctionnement ou de la structure d’une société. Le but est de gagner en temps, en notoriété ou en efficacité.

À quoi sert la recherche et développement ?

Le fait pour une entreprise d’investir dans la recherche et développement peut avoir des impacts positifs à plusieurs niveaux.

En effet, la R&D peut permettre d’améliorer l’efficacité de la production via l’innovation de procédés.

Sur le plan commercial, il est également possible d’établir à la suite d’une étude de R&D une stratégie de différenciation d’un produit ou service. Par ce biais, une entreprise peut ainsi mieux se positionner sur un marché.

En matière de finances, la R&D présente généralement un coût conséquent. Cependant son but reste de permettre de réaliser des économies ou des rentrées d’argent à long terme.

Enfin, pour ce qui a trait à la stratégie de l’entreprise, en lien avec la différenciation des produits et services, la R&D peut permettre à une entreprise de se démarquer de ses concurrents et de construire une identité de marque forte.