Le comité de direction, ou codir, est un groupe chargé de se prononcer sur la stratégie de l’entreprise. Aussi connu sous le nom d’équipe de direction, il se compose généralement des différents chefs de service. Son rôle est de coordonner les projets que mènent les différents services dans le but développer au mieux l’entreprise. Pour qu’un comité de direction soit efficace, il faut bien préparer les réunions en prenant en compte plusieurs facteurs.

Qu’est-ce qu’un comité de direction ?

On désigne par comité de direction le groupe qui rassemble les personnes qui ont une autorité de décision dans l’entreprise. On le connait aussi sous les noms suivants :

  • équipe de direction
  • comité exécutif
  • codir, qui n’est autre que l’abréviation de « comité de direction »
  • comex, qui n’est autre que l’abréviation de « comité exécutif »

Les membres du comité de direction se réunissent de façon ponctuelle pour évaluer les projets en cours dans les différents services de l’entreprise. En d’autre termes, ils proposent une vision stratégique pour l’entreprise. Ils entourent ainsi le chef d’entreprise et lui apportent leurs soutiens. Ils donnent des avis et des recommandations : le comité de direction est donc une manière de prendre des décisions en commun, qui se veulent être les meilleures pour l’entreprise.

Comité de direction, comité d’exécution, comité opérationnel, comité de pilotage : différences

En fonction de l’entreprise, il y a différents types de comité de direction. Le codir est l’appellation la plus générale. Toutefois, on parle parfois aussi de comex, pour comité exécutif. Ce dernier est réputé plus sélectif.

On trouve également le terme de comop, pour comité opérationnel ou de copil, pour comité de pilotage. Ces deux groupes, similaires, rassemblent les personnes en charge de mettre concrètement en pratique les décisions que le codir ou le comex a prises. C’est pourquoi les comités de pilotage ou opérationnel regroupent souvent toutes les personnes qui ont la responsabilité d’un projet. Il s’agit par exemple, pour la fabrication d’un nouveau produit, des directeurs financier, de recherche et développement et de production.

À quoi sert un codir ?

Un codir se réunit d’abord pour coordonner les différentes actions des différents services de l’entreprise. Il peut fixer des objectifs et travaille pour trouver les meilleurs moyens de les atteindre.

Les membres du comité de direction discutent aussi d’éventuels changements dans la politique de gestion de l’entreprise. Ils se basent pour cela sur les recommandations du conseil d’administration.

Pour finir, ils réfléchissent à la manière dont pourrait évoluer l’entreprise et à comment elle pourrait croître. Ils font par conséquent des propositions en ce sens.

Comité de direction : composition

La composition d’un comité de direction dépend de la structure de l’entreprise et de sa taille. Cependant, on y retrouve généralement :

  • Le directeur général
  • Le directeur des opérations
  • Les directeurs des différents services (finances, ressources-humaines, marketing, relations publiques…)

Mode de fonctionnement d’un comité de direction

Selon les entreprises, les comités de direction peuvent fonctionner avec un règlement assez strict. C’est notamment le cas des grandes entreprises. Le codir a même quelquefois un statut particulier.

Dans tous les cas, il est important que les réunions des équipes de direction se préparent bien. Les membres doivent aussi être impartiaux et agir pour le bien de l’entreprise en général. En effet, ils ne peuvent pas profiter de leur place pour accomplir des objectifs personnels ou avantager leur service. C’est ainsi que pour éviter de favoriser l’un ou l’autre membre du comité, il est d’usage de réaliser ces réunions dans des lieux neutres. Cela facilite un fonctionnement horizontal. On peut même choisir un lieu qui s’applique bien à l’ordre du jour.

L’ordre du jour, d’ailleurs, doit privilégier les sujets qui ont vraiment à voir avec la stratégie de l’entreprise. En effet, il ne s’agit de traiter les problématiques du quotidien, aussi urgentes soient elles.

Par ailleurs, au moment de la création du comité, il faut définir la fréquence à laquelle il se réunira. Celle-ci dépend bien évidemment de l’entreprise, de ses besoins et de son secteur d’activité.

Finalement, il peut être intéressant de recourir à des activités de coaching, avant ou pendant la réunion. L’objectif est d’éviter les tensions et que tous les participants se sentent à l’aise.