Le document d’information clé pour l’investisseur (DICI) est un dossier qui présente de manière synthétique les informations dont un épargnant a besoin avant de placer son argent dans un fonds d’investissement. Il expose en outre les caractéristiques du fonds, son niveau de risques et ses frais. Avant qu’un épargnant ne signe un contrat de placement, il est obligatoire de lui présenter le DICI.

Document d’information clé pour l’investisseur (DICI) : définition

DICI veut dire « document d’information clé pour l’investisseur ». C’est un petit dossier qui informe les personnes qui veulent placer leur argent dans des fonds d’investissement.

Il existe depuis juillet 2020. Il doit fournir aux personnes qui comptent investir dans ces fonds, des renseignements clairs, précis et exacts sur les caractéristiques de chaque fonds, afin de leur permettre de prendre des décisions éclairées. Il se compose de deux ou trois pages et il obéit à des standards européens.

Que trouve-t-on dans le DICI ?

Dans le DICI, on retrouve plusieurs informations. Le document présente premièrement les caractéristiques de chaque fonds. Il décrit en outre les objectifs d’investissement et le profil d’épargnant qui lui correspond le mieux, par exemple, en fonction de si l’épargnant souhaite investir à plus ou moins long terme. 

Deuxièmement, le DICI donne une estimation du risque pour chaque placement. Pour cela, il utilise une échelle qui va de 1 à 7. Le chiffre 1 équivaut au niveau de risque le moins élevé, tandis que le chiffre 7 désigne un niveau de risque très élevé.

Troisièmement, le DICI propose des simulations. L’épargnant peut ainsi avoir une idée des gains ou des pertes qu’il peut engendrer en fonction de différents scénarios et en fonction de sa durée d’investissement : court, moyen ou long terme.

Quatrièmement, le DICI expose les différents frais qui s’appliquent à chaque fonds d’investissement. Il compte les frais réguliers, occasionnels et accessoires.

Pour finir, le document d’information clé pour l’investisseur contient les renseignements relatifs à la période de détention du produit financier. Par conséquent, on y retrouvera les conditions pour se désengager avant l’échéance. Finalement, le DICI donne aussi le contact des services de réclamation.

Quels produits sont concernés par le DICI ?

Le document d’information clé pour l’investisseur concerne les produits financiers suivants :

  • SCPI
  • OPC souscrits par l’intermédiaire d’un PEA, comme les FCPSICAV ou SCPI
  • titres de créance à formule (dans le cas où la bourse joue sur la valeur de remboursement)

Document d’information clé pour l’investisseur et AMF

L’AMF est l’Autorité des marchés financiers. Elle veille à ce que les organismes de placement respectent bien les règles. C’est d’ailleurs elle qui autorise leur création et leur commercialisation.

Elle a aussi la charge d’examiner les renseignements présents dans le DICI. Elle vérifie notamment l’exactitude et la clarté des informations.

Enfin, elle contrôle les informations que les organismes de placement éditent dans le DICI. Elle utilise pour cela des rapports annuel ou des lettres aux porteurs, par exemple. Cependant, ce n’est pas l’AMF qui rédige les informations du DICI. La société de gestion est par conséquent la seule responsable des données qu’elle présente dans ce document.

Où trouver le document d’information clé pour l’investisseur ?

C’est l’auteur du contrat qui a l’obligation de fournir le DICI à tout épargnant qui souhaite investir dans un fonds. C’est pour cela que l’on dit du DICI que c’est un document précontractuel.

En général, c’est le conseiller de l’épargnant qui lui fait parvenir le DICI. On peut également le trouver sur le site du gestionnaire financier. Enfin, si on le souhaite, on peut aussi le consulter sur le site de l’AMF, en se rendant sur la base de données GECO.

Dernière mise à jour le 08/02/2021