Le marché à terme, qu’on appelle aussi le marché des contrats à terme, est un marché financier où des vendeurs et des acheteurs négocient le prix d’actifs à instant T pour des transactions qui s’effectuent à une date postérieure. Autrement dit, il s’agit de fixer un prix en avance pour une transaction qui se réalisera dans le futur. Les marchés à termes permettent d’avoir une garantie sur les prix ou de spéculer

Qu’est-ce qu’un marché à terme ?

Un marché à terme est un type de marché financier. Sa particularité est que le règlement des transactions qui s’y effectuent se fait après la conclusion desdites transactions.

On s’y échange principalement des contrats. Voilà pourquoi ce marché prend aussi le nom de marché des contrats à terme. Cependant, on peut également y vendre et y acheter d’autres actifs, comme des actions ou des matières premières.

Comment fonctionnent les marchés à terme ?

Pour l’expliquer très simplement, le marché à terme consiste à négocier un prix à un instant T pour une transaction qui se réalisera plus tard. Concrètement, quand une personne veut acheter ou vendre un actif à une date ultérieure, elle se met d’accord avec le vendeur ou l’acheteur sur le prix à payer pour cet actif. Au moment d’acquérir l’actif en question, l’acheteur paiera au vendeur le prix fixé au départ, indépendamment de l’évolution du prix de l’actif entre le moment où ils avaient négocié le prix et le moment effectif de la vente et du paiement.

Au moment de la vente, trois cas de figure peuvent apparaître. La valeur de l’actif peut avoir baissé. L’acheteur perd donc de l’argent puisqu’il doit payer cet actif au prix convenu au départ, qui était plus élevé que ce que vaut l’actif au moment de la vente. Le vendeur, lui, est gagnant.

La valeur de l’actif peut avoir augmenté. Le vendeur perd alors de l’argent puisqu’il doit payer cet actif au prix convenu au départ, qui est moins élevé que ce que vaut l’actif au moment de la vente. Par conséquent, l’acheteur est gagnant.

La valeur de l’actif n’a pas évolué. Ni le vendeur, ni l’acheteur ne réalisent de plus-value ou ne subissent de perte.

À quoi sert le marché des contrats à terme ?

Les marchés à terme ont deux finalités principales. D’un côté, ils donnent l’occasion de se protéger face aux changements de prix. En effet, ce système permet à l’acheteur comme au vendeur d’avoir une garantie sur le prix d’achat et de vente d’un actif.

D’un autre côté, les marchés des contrats à terme facilitent la spéculation. Nombreux sont les acheteurs et les vendeurs qui s’échangent des contrats dans le but de les revendre plus tard, en n’ayant nullement l’intention d’acquérir l’actif dont il est question dans le contrat.

Prenons l’exemple de céréales. Sur le marché à terme, un producteur peut, en début d’année, convenir de vendre sa récolte à une société à un prix négocié pour la fin de l’année. L’évolution du cours des céréales n’affectera donc ni le producteur, ni la société acquéreur. Si la société souhaite ensuite spéculer sur ces céréales, elle pourra, une fois le blé acheté, le revendre à un prix plus élevé si le cours est monté et ainsi, dégager une plus-value.

Dernière mise à jour le 16/07/2021