Une assurance crédit est un contrat qui lie un professionnel et un assureur. Elle couvre l’assuré contre les risques d’impayés de ses clients. Son prix varie au cas par cas.

Qu’est-ce qu’une assurance crédit ?

Une assurance crédit est un contrat qui couvre un professionnel contre les risques d’impayés de ses clients. Plus précisément, elle concerne les situations où les clients et les acheteurs se retrouvent en difficulté financière et ne peuvent plus honorer leurs dettes envers le professionnel ayant souscrit l’assurance.

Elle assure les créances en France et à l’export. Parfois, elle assure aussi le professionnel contre les pertes engendrées par des catastrophes naturelles ou des décisions politiques (dans certains pays).

À quoi sert cette assurance ?

L’assurance crédit sert à protéger son souscripteur des risques d’impayés de la part de ses acheteurs. Elle garantit au professionnel qui a souscrit ce contrat de percevoir une indemnisation si certains de ses clients ayant des difficultés financières ne lui payent pas leur dû.

Cette indemnisation prend généralement la forme d’une prime. Elle évite à l’assuré de se retrouver en grande difficulté financière si ses clients et acheteurs ne peuvent plus lui payer leurs dettes.

Comment fonctionnent les assurances crédit ?

La plupart du temps, les assurances crédit agissent suivant trois axes. Le premier consiste à sélectionner les clients potentiellement à risque. C’est l’assureur qui effectue cette sélection. Il définit ensuite le montant qu’il est prêt à couvrir en cas d’impayé. Ainsi, si l’un de ces acheteurs préalablement sélectionnés venait à se retrouver en grande difficulté financière l’empêchant d’honorer ses dettes, l’assureur indemniserait automatiquement l’assuré, à hauteur du plafond convenu.

L’assureur indemnise évidemment les impayés des autres clients qu’il aura jugés moins à risque, à hauteur d’un plafond également défini par avance. Souvent, ces clients sont des acheteurs qui achètent de petits montants.

Le deuxième axe concerne la gestion des contentieux et des recouvrements. Ici, l’assureur s’engage à s’occuper du recouvrement des créances, qu’il s’agisse de recouvrements à l’amiable ou judiciaires.

Pour finir, le troisième axe a trait à l’indemnisation en tant que telle. Il s’agit du versement de l’indemnisation à l’assuré par l’assureur si ce dernier considère que la créance ne pourra pas être recouvrée. L’indemnisation peut couvrir jusqu’à 90 % du préjudice. Les compagnies d’assurance la versent habituellement dans un délai de trois à cinq mois.

Combien coûte une assurance crédit ?

Le prix d’une assurance crédit varie au cas par cas. En effet, il correspond à un pourcentage du chiffre d’affaires que le professionnel souhaite assurer. En règle générale, ce pourcentage va de 0,2 % à 0,5 %. Pour le déterminer, l’assureur prend en compte le montant du chiffre d’affaires à assurer, le risque d’impayé que présente les clients de l’assuré et le fait que l’entreprise ait déjà été confronté à ces risques.

Par ailleurs, l’assuré est amené à payer des frais supplémentaires lorsqu’il a besoin que l’assureur étudie le risque que présentent de nouveaux clients. De plus, les assureurs facturent les services de gestion des contentieux et des recouvrements. Pour finir, il n’est pas rare qu’au terme d’une procédure de recouvrement, la compagnie d’assurance prélève un pourcentage sur les sommes qu’elle aura réussi à récupérer. 

Dernière mise à jour le 29/07/2021