L’assurance des risques informatiques protège les appareils matériels et immatériels qui composent l’environnement informatique d’une entité. Il s’agit d’un contrat d’assurance à vocation professionnel. Il est souvent compris dans les contrats d’assurance multirisques signés pour assurer les locaux à usage professionnel. 

Qu’est-ce que l’assurance des risques informatiques ? 

Le contrat d’assurance des risques informatiques protège le parc informatique d’une entreprise et de ses collaborateurs. Il s’agit donc d’une assurance qui protège le matériel informatique. Ce document est souvent lié aux contrats d’assurance multirisques.

Il assure ainsi les : 

  • ordinateurs, 
  • tablettes, 
  • écrans, 
  • éléments ajoutés (batterie externe, souris, clavier…),
  • données internes, 
  • serveurs, 
  • espaces d’hébergement, 
  • sites web…

Quel est son niveau de protection ? 

Le niveau de protection de l’assurance des risques informatiques dépend du contrat souscrit. Pour une assurance tous risques informatiques, la protection des appareils est large. 

Elle assure ainsi l’assuré contre plusieurs dommages

  • vol de ses appareils,
  • incendie qui détruirait son équipement, 
  • dégât des eaux (ou tout autre événement incontrôlable),
  • dommage causé par l’assuré ou par un tiers,
  • chute d’un appareil,
  • perte des données…

Certaines assurances peuvent aussi inclure une protection supplémentaire pour les données de la structure ou pour les risques liés à la perte de l’exploitation d’un site web. Par ailleurs, le contrat peut protéger l’entreprise contre d’autres risques liés à l’écosystème web. On peut citer la cybercriminalité dont les attaques peuvent mettre en péril une entreprise. L’assurance prévoit ainsi un renforcement de la protection contre ces pirates du web. Elle prémunit l’entreprise contre les différents types de sabotages tels que les virus informatiques qui peuvent affecter l’ensemble du parc informatique.

En résumé, l’idée est de se protéger contre les risques informatiques, quelle que soit leur nature :

  • humaine,
  • externe,
  • interne accidentelle. 

Comment cette assurance protège les appareils informatiques ? 

Chaque assurance possède ses propres modalités de dédommagement. Cependant, il est courant que, pour un vol, une perte ou un dommage irréparable sur un appareil, elle propose de remplacer l’appareil avec un modèle neuf. 

Toutefois, si l’appareil n’est pas détruit, il est d’usage de l’envoyer pour réparation afin de vérifier s’il peut être sauvé entièrement ou au moins, faire l’objet d’une récupération et sauvegarde des données. Un appareil de remplacement est alors proposé aux utilisateurs pendant le processus de réparation. 

À savoir : 

Les appareils mobiles tels que les ordinateurs portables ou les tablettes doivent faire l’objet d’une couverture complémentaire. En effet, l’assurance doit pourvoir protéger leur utilisation dans des zones géographiques étendues. 

Dernière mise à jour le 23/07/2021