Le price earning ratio (PER) est chiffre qui permet aux investisseurs d’estimer le prix d’une action d’une société cotée en Bourse. On l’obtient en divisant le cours de l’action par le bénéfice net par action de la société. À lui seul, cet outil d’analyse ne suffit cependant pas pour connaître vraiment ce que vaut une action.

Qu’est-ce que le price earning ratio (PER) ?

Le price earning ratio est un chiffre auquel on a recours pour évaluer la situation des entreprises cotées en Bourse. On l’appelle aussi le PER.

Il sert à estimer le prix des actions d’une société. Les investisseurs l’utilisent lorsqu’ils souhaitent acheter ou vendre des actions.

Quels sont les autres noms du PER ?

On peut également se référer au PER sous les termes suivants :

  • Ratio cours sur bénéfices,
  • Multiple de capitalisation d’une société,
  • Coefficient de capitalisation des résultats,
  • Multiple cours sur bénéfices,
  • Coefficient de capitalisation des bénéfices.

Quels sont les différents types de PER ?

Il existe trois types de PER :

  • Classique, qui se base sur les éléments du dernier exercice d’une société,
  • Glissant, qui se base sur les données trimestrielles d’une société,
  • Projeté, qui se base sur les données prévisionnelles d’une société.

Comment calculer le price earning ratio ?

Pour calculer le price earning ratio, on divise le cours de l’action par le bénéfice net par action (BNA). La formule du PER est donc la suivante :

Cours de l’action ÷ bénéfice net par action

Comment interpréter le PER ?

Généralement, le PER va de 5 à 40. Entre 10 et 17, on considère que le ratio est bon. En dessous, on peut considérer que la société va bientôt perdre des bénéfices.

Par contre, au-dessus de 17, les analystes s’accordent à dire que l’entreprise est en croissance. De même, au-dessus de 25, il s’agit d’un très bon ratio qui laisse présager de très forts profits dans le futur. Un ratio au-dessus de 25 peut néanmoins aussi vouloir dire que les actions de la société font l’objet d’une bulle spéculative.

Attention toutefois : le price earning ratio permet d’attribuer un prix à une action en fonction des résultats passés ou futurs d’une entreprise. Le résultat n’est donc pas fiable à 100 %. De nombreux facteurs peuvent venir influencer les performances d’une entreprise à plus ou moins long terme. De fait, il arrive parfois que le PER sous-évalue ou surévalue une action.

Par ailleurs, le price earning ratio ne prend en compte que les résultats chiffrés d’une société (les éléments présents dans son bilan ou son compte de résultat). Il ne tient pas compte d’autres aspects qui peuvent venir verdir ou entacher l’image d’une entreprise et faire monter ou baisser le prix de ses actions. Le PER est, par conséquent, une ressource intéressante pour déterminer le prix d’une action, mais qui doit être complété par d’autres outils d’analyse.

De plus, il faut savoir que le PER sert surtout à comparer plusieurs entreprises du même domaine. Ainsi, si l’action d’une entreprise a un price earning ratio supérieur à celui de ses concurrents, c’est qu’on suppose que l’entreprise va augmenter significativement ses bénéfices dans le futur.

Dernière mise à jour le 30/07/2021