Les normes ISO sont des documents officiels réalisés par un organisme agréé : l’Organisation Internationale de Normalisation. 

Les normes ISO, définition

Le terme ISO vient de l’anglais : International Organization for Standardization. En français, on le traduit par Organisation Internationale de Normalisation. L’acronyme ne correspond cependant pas aux noms donnés à l’organisme que ce soit en anglais ou en français mais c’est ainsi qu’il est dénommé dans le monde entier. Le nom est tiré du grec “isos” qui signifie égal. Ce nom a été choisi pour que l’acronyme de l’organisation reste le même dans tous les pays. 

Les normes ISO ont pour but d’unifier des standards à travers le monde, sur des critères très variés :

  • La sécurité
  • La production
  • Le transport
  • Le management
  • L’environnement
  • Les langues et les caractères
  • La qualité
  • Les informations géographiques, etc

Cela simplifie donc les échanges mondiaux et assure aux consommateurs comme aux entreprises une certaine sécurité et qualité de produits et services. 

Comment sont rédigées les normes ISO ?

Pour la rédaction des normes ISO, l’Organisation Internationale de Normalisation regroupe de nombreux experts techniques indépendants qui forment un comité technique sur un sujet précis. Au sein du comité sont également intégrés des Organisations non gouvernementales (ONG), des associations de consommateurs et des chercheurs d’universités. 

Les experts doivent se mettre d’accord à propos de chacune des modalités de la norme à créer sur un sujet donné. Ainsi, la rédaction d’une norme prend en général deux à trois ans. Elle est ensuite publiée officiellement sur le site de l’ISO. 

L’Organisation Internationale de Normalisation

L’Organisation Internationale de Normalisation est donc l’organisation qui a la charge d’éditer les normes internationales. Elle a été créée en 1947, suite à une réunion de 25 pays à Londres où a émergé l’idée de créer une organisation mondiale destinée à unifier les normes industrielles.

On décompte en 2020 un petit peu plus de 22 500 normes créées depuis cette date.  

L’organisation est basée à Genève en Suisse, où se situe son secrétariat central. 

L’Organisation Internationale de Normalisation est composée d’un réseau d’instituts nationaux de normalisation qui regroupe 164 pays (ce sont les 164 pays membres de l’organisation). 

Le mauvais emploi des certifications : la fausse mention « certifié ISO »

Les normes ISO ayant pour but de déterminer la qualité d’un produit, il est courant que le terme ISO ou le logo soient mal utilisé pour influencer les consommateurs. 

En effet, ce n’est pas l’Organisation Internationale de Normalisation qui a la charge de délivrer les certifications mais ce sont les organismes nationaux ou régionaux qui sont les seuls habilités à délivrer les certificats de conformité. 

La mention « certifié ISO » n’existe donc pas et est mensongère. 

Les seules vraies certifications sont celles qui mentionnent la norme et la date, comme « certifié ISO 9001 : 2015 » par exemple.