Un impayé désigne un règlement financier qui n’a pas été honoré. Il existe différents types d’impayés : avéréprésumé et constaté (ou déclaré). Pour les entreprises, ils représentent un véritable risque, car ils peuvent mettre en danger leur stabilité financière. Voilà pourquoi il faut savoir les réclamer et s’en protéger.

Qu’est-ce qu’un impayé ?

Un impayé désigne une dette qui n’a pas été payée. Il peut s’agir d’un règlement en argent ou d’un effet de commerce.

On appelle l’entreprise ou la personne qui doit payer : le débiteur. Quant à celle qui doit recevoir l’argent, c’est le créancier.

Il ne faut pas confondre l’impayé avec la créance. En effet, la créance correspond à une dette dont le paiement a été retardé. En d’autres termes, c’est un paiement qui n’a pas encore été réglé. L’impayé, en revanche, correspond au non-paiement de cette dette. C’est donc une dette que le débiteur n’a pas honorée dans les temps.

Quels sont les différents types d’impayés ?

Il existe différents types d’impayés. Le premier est l’impayé avéré. On emploie ce terme quand le débiteur n’a pas payé sa dette dans les temps.

Le deuxième est l’impayé présumé. On emploie ce terme quand le débiteur est simplement en retard dans le paiement de sa dette ou qu’il a oublié de la payer. On utilise aussi cette expression s’il y a un litige ou une erreur concernent le paiement de la dette.

Enfin, le troisième type d’impayés est l’impayé dit constatédéclaré ou payé à sec. C’est une dette qui survient en cas de liquidation judiciaire. Dans ce cas, le créancier ne pourra jamais récupérer son paiement de la part du débiteur. Néanmoins, si le créancier était assuré, il pourra toucher une indemnisation. 

Comment réclamer un règlement ?

Pour réclamer un règlement, deux solutions existent. D’un côté, on peut choisir d’effectuer des réclamations à l’amiable. Elles consistent en l’envoi de courriers, puis en l’envoi de courriers recommandés et pour finir, en la réalisation d’appels téléphoniques.

De l’autre, on peut opter pour un recouvrement contentieux. Il s’agit alors d’entamer une procédure judiciaire afin d’obtenir son dû grâce à un titre exécutoire. C’est un document qui oblige le débiteur à rembourser ses dettes.

Quels sont les risques des impayés ?

Les impayés représentent un risque pour les personnes qui en sont victimes et notamment, pour les entreprises. Ils sont un véritable manque à gagner.

En effet, si un client ne paye pas son dû, l’entreprise devra puiser dans sa trésorerie pour compenser. Ceci se traduit généralement par une baisse du chiffre d’affaires et peut même entraîner un déficit.

Comment éviter un impayé ?

Pour éviter les impayés, la meilleure solution reste la prévention. Il faut donc se renseigner sur la santé financière de ses nouveaux clients. Pour ce faire, il est possible de se procurer plusieurs documents publics, grâce à des sites internet spécialisés, comme Infonet.

L’autre solution pour éviter ces déconvenues est de souscrire une assurance. Par exemple, il existe l’assurance-crédit, spécialement prévue pour couvrir ce type de risques.

Dernière mise à jour le 28/05/2021