La French Tech est une communauté qui regroupe à la fois des start-up françaises qui utilisent les nouvelles technologies et des investisseurs. Son objectif est d’agir pour la réussite de ces jeunes pousses et d’attirer les investisseurs étrangers. Pour ce faire, elle développe des programmes d’accompagnement et d’aides au financement. C’est une initiative qui vient du gouvernement français.

Qu’est-ce que la French Tech ?

La French Tech est un mouvement, une communauté, un réseau. Elle réunit à la fois des :

  • Start-up françaises,
  • Investisseurs,
  • Décideurs,
  • Community builders.

Il s’agit d’un projet initié par le gouvernement français. Son but est de faire décoller les start-up françaises.

Qui sont les start-up de la French Tech ?

La communauté regroupe surtout des projets qui mettent en avant une technologie innovante. On y retrouve entre autre des entreprises de :

  • LegalTech
  • GreenTech
  • AssurTech,
  • MedTech,
  • FemTech,
  • FoodTech,
  • PsyTech,
  • SilverTech,
  • FinTech,
  • EdTech…

La liste complète de ces acteurs est disponible sur le site officiel du réseau.

À quoi sert la French Tech ?

La mission du réseau est double. D’une part, il fait la promotion des jeunes entreprises françaises, notamment à l’international. D’autre part, il travaille pour attirer les investisseurs, notamment étrangers, et les inciter à soutenir ces jeunes pousses.

Par ailleurs, il organise plusieurs programmes pour accompagner les start-up françaises dans leur développement. Il peut s’agir d’aides au financement, au développement ou à l’installation en France.

Quels sont les programmes de la French Tech ?

Pour les start-up françaises

Pour mener à bien ses missions, le réseau organise de nombreux programmes à destination des entreprises françaises. D’abord, il met en place un accompagnement pour permettre aux jeunes pousses de se développer. Parmi les programmes qui remplissent cette mission, on peut citer :

  • French Tech Tremplin, pour devenir entrepreneur ;
  • French Tech x Jobteaser, pour aider les jeunes pousses à recruter ;
  • Bourse French Tech, pour créer une entreprise innovante ;
  • French Tech 120, pour développer les start-up en pleine croissance ;
  • French Tech Central, pour répondre aux besoins concrets des start-up ;
  • Correspondants French Tech, pour accompagner les jeunes entreprises dans leurs démarches administratives et juridiques,
  • French Tech Green20, dédié plus spécifiquement aux jeunes pousses de la GreenTech.

Ensuite, il propose des aides au financement. Par exemple, les programmes :

  • French Tech Seed, pour financer l’amorçage des jeunes pousses ;
  • French Tech Fonds Accélération, pour financer le développement des start-up innovantes ;
  • Scale-up Tour, pour convaincre les investisseurs étrangers de choisir les entreprises françaises ;
  • French Tech Community Fund, pour financer les projets des entreprises de la communauté…

Pour les acteurs qui souhaitent s’installer en France

Pour finir, le réseau a créé le Visa French Tech. Il s’adresse aux start-up ou aux investisseurs étrangers qui souhaitent s’installer en France.

C’est une procédure simplifiée d’obtention de visa. Il permet à ces acteurs d’obtenir plus facilement et plus rapidement un visa pour la France.

Où le réseau est-il présent ?

Cette communauté forme un réseau qui s’est développé sur les cinq continents. La communauté est donc présente partout dans le monde.

Néanmoins, la plupart de ses membres sont en France. À Paris, bien sûr, où se situe le siège de la communauté, mais aussi en région.

Dernière mise à jour le 18/06/2021