Une assurtech est une entreprise d’assurance qui fait appel aux nouvelles technologies et au digital. Le recours à ces nouveaux moyens lui permet de proposer de nouveaux produits et de nouveaux services. Car en plus de vendre des produits d’assurance classiques, les assurtech se démarquent par la place qu’elles occupent dans les domaines du digital. De nouveaux processus comme de nouveaux modèles économiques apparaissent alors dans le secteur des assurances, ce qui provoque un changement de comportement de la part des clients et donc, de la part des entreprises traditionnelles du secteur. Cependant, si les solutions novatrices que met en place l’assurtech sont séduisantes, elles ont également leurs limites, notamment en ce qui concerne la protection des données de santé.

Assurtech : définition

On appelle assurtech les entreprises d’assurances qui emploient les technologies digitales et numériques. Souvent, ce sont des start-up. Pour y faire référence, on trouve aussi parfois le terme anglais d’insurtech.

L’objectif d’une assurtech est bien sûr de gagner de nouvelles part de marché et d’engendrer des bénéfices. Pour cela, elle utilise les nouvelles technologies pour proposer de nouveaux services tout en diminuant les coûts.

En effet, le but de l’assurtech n’est pas tant de proposer des assurances différentes mais plutôt d’innover dans la manière de les vendre. Dans ce domaine, les nouvelles technologies s’avèrent d’une grande aide.

Cela aboutit donc à l’apparition de nouveaux :

  • Processus
  • Produits
  • Services
  • Modèles économiques

L’assurtech induit ainsi de nombreux bouleversements dans le secteur de l’assurance. Par conséquent, on assiste à un changement d’attitude de la part de tous les acteurs de ce secteur :

  • Assureurs
  • Assurés
  • Intermédiaires d’assurance
  • Réassureurs

Quelles sont ses spécificités ?

Les entreprises d’assurtech se différencient des sociétés traditionnelles d’assurance sur différents points. D’une part, elles proposent de nouveaux produits et services dont l’apparition est facilitée par les nouvelles technologies du digital.

Parmi eux, on peut citer la :

  • personnalisation des contrats d’assurance grâce à l’intelligence artificielle
  • possibilité de souscrire des contrats en ligne
  • dématérialisation des contrats
  • gestion des sinistres en ligne…

D’autre part, les entreprises de l’assurtech se démarquent par l’usage qu’elles font des nouvelles technologies dans la relation client. Les nouveaux outils digitaux leur permettent de l’améliorer en la rendant plus efficace. En effet, si toutes les démarches se font par internet, le client évite les déplacements ou l’attente téléphonique. De plus, les chatbots donnent la possibilité d’obtenir des réponses plus rapidement.

Quels sont ses domaines de prédilection ?

Les entreprises de l’assurtech sont présentes dans différents domaines. D’un côté, elles vendent des produits d’assurance à proprement parler, comme des assurances :

  • vie
  • pour les objets connectés
  • habitation
  • automobile
  • santé et prévoyance…

De l’autre côté, on retrouve les assurtech dans les domaines relatifs aux nouvelles technologies et au digital, par exemple :

  • L’intelligence artificielle
  • Le big data
  • L’exploitation des données
  • L’innovation de produits
  • Les objets connectés
  • Les véhicules autonomes
  • Les achats groupés
  • Le peer to peer
  • Les comparateurs d’assurances
  • L’internet des objets

Assurtech : exemple

Voici quelques exemples d’entreprises qui font partie de l’assurtech. D’abord, il y a Trov. Cette assurtech permet d’assurer n’importe quel objet du quotidien pour un temps donné. La souscription au contrat d’assurance, tout comme la déclaration de sinistre, se fait en quelques minutes par l’intermédiaire d’une application.

On peut aussi citer Lemonade. Cette assurance est spécialisée dans les sinistres d’habitation. C’est une assurance coopérative qui appartient aux assurés. Ce système peer to peer encourage les assurés à ne pas prendre de risques pour ne pas perdre leur argent.

Enfin, on peut également parler de Vitality. Cette assurance santé et prévoyance donne la possibilité à l’assuré de profiter de réductions sur ses tarifs en fonction de son comportement. Grâce à une application mobile, l’assurance est au courant des produits qu’achète l’assuré, du nombre de rendez-vous pour des visites préventives qu’il prend chez le médecin, du sport qu’il fait… S’il adopte un comportement sain, l’assuré payera moins cher son assurance et pourra en plus prétendre à des remises de prix sur l’achat de produits d’entreprises partenaires.

Assurtech : les limites d’une telle assurance

Si les innovations que proposent ces nouvelles assurances peuvent paraître formidables pour de nombreux consommateurs, il n’en reste pas moins qu’elles ont aussi leurs inconvénients. Pour commencer, la récolte des données personnelles pose problème, particulièrement en matière de santé.

Ensuite, ces assurances favorisent un comportement individualiste qui porte préjudice aux personnes qui ont des difficultés de santé. En effet, les personnes en mauvaise santé payent plus cher que celles en bonne santé. Cela va à l’encontre du principe d’assurance collective.

Pour finir, la disparition de l’humain a aussi ses désavantages. Lorsqu’un assuré est victime d’un sinistre ou d’un problème de santé, la présence et l’accompagnement humain peut s’avérer nécessaire.

Dernière mise à jour le 02/12/2020