Le SaaS, pour Software as a Service est un mode de distribution de logiciel. Il fait partie des différentes catégories de Cloud Computing.

Le SaaS, définition

Le SaaS correspond à l’acronyme de Software as a Service. Autrement dit, en français cela se traduit par « logiciel en tant que service ».

Le SaaS est une des quatre catégories de Cloud Computing, à l’instar :

  • De l’IaaS, l’Infrastructure en tant que service
  • Du DaaS, le Desktop en tant que service
  • Et du PaaS, la plateforme en tant que Service.

Le logiciel en tant que service est en fait une forme spécifique de modèle de distribution. Par ce biais, un fournisseur héberge des applications et les propose à ses clients sur internet.

Les fournisseurs les plus connus de logiciels Saas sont Oracle, IBM, Microsoft, Salesforce, Intuit…

Il existe aujourd’hui des applications de Software as a Service pour toutes les technologies fondamentales des entreprises. Ainsi, on peut souscrire à du SaaS pour les emails, la gestion des ventes, le CRM, la gestion financière, les ressources humaines, la facturation, etc.

Quels sont les avantages du SaaS ?

Pour les entreprises, le Software as a Service peut présenter de nombreux avantages.

En premier lieu, cela leur permet de ne plus avoir à installer ou lancer des applications sur leurs propres ordinateurs. Cela donne lieu à une forte réduction des coûts. En effet, plus besoin d’acquérir certain matériel, plus d’approvisionnement ni de maintenance de licences, etc.

Par ailleurs, les SaaS sont souvent des offres qui se présentent sous la forme d’abonnement. Les paiements sont soit annualisés, soit mensualisés, mais les tarifs sont toujours proportionnels à l’utilisation que l’entreprise en fait. Ainsi, elles peuvent organiser leurs budgets avec plus de précision et de flexibilité.

De plus, ce genre d’abonnements permet aussi des résiliations simples et rapides qui permettent de couper les dépenses en cas de besoin.

Enfin, les SaaS sont de plus en plus modulables. Il est donc possible pour les clients de n’utiliser que les services dont ils ont le plus besoin. On dit que ce sont des services à haute scalabilité. Ils peuvent ainsi être adaptés aux différents besoins de chaque société.

Inconvénients et limites du Saas

Les SaaS présentent de nombreux avantages mais un gros point faible. Le fait qu’ils soient externalisés implique que les entreprises n’ont pas la main à 100% dessus.

Elles sont donc souvent très dépendantes de la société qui leur fournit les logiciels. Si les logiciels sont nécessaires et impératifs pour réaliser l’activité économique, la moindre faille peut avoir de lourdes conséquences.

Il est donc impératif de s’assurer que le service ne sera pas interrompu, qu’il n’y a pas de risques de changements d’offres, de failles de sécurité, etc. mais aussi que le fournisseur propose un bon service client, réactif et attentionné.