Le terme « Black Hat » définit un hacker ayant de mauvaises intentions sur le web. Autrement dit, il s’agit d’un spécialiste en informatique qui use de ses compétences pour pirater des systèmes.

Qu’est-ce qu’un « Black Hat » ?

Le terme anglophone « Black Hat » est employé pour définir un type de hacker. En anglais, le nom « hacker » se réfère à un spécialiste en informatique qui pirate des systèmes. Quant au verbe « hacker », il désigne l’activité principale de ce spécialiste en informatique. Ainsi, les hackers sont des personnes qui utilisent leurs compétences informatiques dans le but de pirater les systèmes de gouvernements, d’entreprises, ou encore, de particuliers.

Les « Black Hats » sont des hackers qui ont de mauvaises intentions, sur le web. Il s’oppose au terme « White Hats », qui désigne des hackers ayant de bonnes intentions.

À noter : en français, ce terme de « Black Hat » se traduit par « chapeau noir » ; et celui de « White Hat », par « chapeau blanc ».

Qu’est-ce que le black, le grey et le white dans le SEO ?

Dans la sphère du SEO, pour Search Engine Optimisation, il existe trois types de référencement. Nous retrouvons d’abord le « SEO Black Hat », puis le « SEO Grey Hat », et enfin, le « SEO White Hat ».

Ces techniques de référencement permettent d’aborder le référencement naturel d’un site Internet. Néanmoins, toutes n’ont pas les mêmes retombées.

Qu’est-ce que le « SEO Black Hat » ?

Le SEO Black Hat rassemble différents procédés et automatisations qui permettent d’exploiter les diverses failles des algorithmes. Suite à ce type de manipulation, les sites web qui s’adonnent à ce genre pratiques ont la possibilité de se retrouver en tête des résultats sur Google et ce, du jour au lendemain.

À noter

L’algorithme de Google est régulièrement mis à jour, permettant ainsi de corriger les éventuelles failles existantes. Une fois corrigées, les sites appliquant de ce type de pratique sont automatiquement démasqués et sanctionnés par Google.

Qu’est-ce que le « SEO White Hat » ?

Contrairement au « SEO Black Hat », le terme « SEO White Hat » désigne des pratiques d’optimisation, et de référencement naturel, qui respectent l’ensemble des recommandations officielles mises en place par Google. Ces techniques visent principalement à accroître les performances techniques d’un site Internet, à renforcer l’expérience utilisateur, mais aussi, à travailler sur le contenu éditorial dans son intégralité.

Le « SEO White Hat » répond à des techniques et des pratiques fidèles à l’éthique d’Internet. Ces dernières permettent d’avoir accès à des résultats et à des informations de qualité sur le long terme.

Qu’est-ce que le « SEO Grey Hat » ?

Le « SEO Grey Hat », qui pourrait se traduire en français par « chapeau gris », regroupe quant à lui des techniques d’optimisation qui respectent une certaine qualité et éthique. Il s’emploie à ne pas aller au-delà des limites mises en place par Google.

Néanmoins, il rejoint certaines similitudes du « SEO Black Hat » dans la recherche d’influence de l’algorithme. En effet, ces techniques, sur lesquelles Google reste flexible, découlent, entre autres, de l’achat de liens ou de domaines expirés, ou encore de mise en pratique du « cloacking », ou camouflage en français.

Quels sont les risques du « SEO Black Hat » ?

Depuis 2011, Google a revendiqué son intension d’éradiquer de ses résultats tout site de mauvaise qualité. Pour ce faire, le moteur de recherche a développé des filtres tels que « Pingouin », qui a rapidement été suivi par « Panda » puis « Google Phantom ».

Par conséquent, le risque principal de l’utilisation du « SEO Black Hat » réside dans le fait de perdre toute sa visibilité sur Google.

Dernière mise à jour le 26/02/2021