Contrairement à la retraite par répartition qui est par nature collective et basée sur la solidarité, la retraite par capitalisation repose sur le fait que chaque individu cotise pour sa propre retraite.

La retraite par capitalisation, qu’est-ce que c’est ?

La retraite par capitalisation est un système d’épargne personnelle. Une personne active peut ainsi épargner de l’argent en vue de sa propre retraite.

Ce système fonctionne de manière contraire à celui de la retraite par répartition qui est le système en place en France, dans lequel les cotisations que versent les travailleurs actifs servent à payer les pensions des personnes retraitées.

Cependant, les deux systèmes ne s’opposent pas. Il est tout à fait possible pour des actifs de mettre en place des outils de retraite par capitalisation en vue de compléter leurs pensions de retraite classique.

Comment mettre en place la retraite par capitalisation ?

La retraite par capitalisation peut être mise en place de deux façons ; soit de manière individuelle, soit de façon collective dans le cadre d’accords d’entreprise.

L’épargne individuelle

Pour compléter sa pension de retraite, toute personne peut décider de mettre en place des solutions d’épargne individuelle :

  • Une assurance-vie. Ce système permet d’investir dans différents supports financiers comme les fonds en euros ou les unités de compte pour constituer un capital avec des avantages fiscaux attractifs.
  • Le plan d’épargne retraite populaire. Le PERP permet de construire un capital de retraite sur-mesure, à hauteur de 20%.
  • Ou encore le contrat Madelin, notamment pour les travailleurs indépendants. Ce dernier leur permet d’effectuer des versements pour la retraite en les déduisant des cotisations de leur bénéfice imposable.

L’épargne retraite d’entreprise

Les entreprises peuvent offrir à leurs salariés différents systèmes d’épargne retraite :

  • Les contrats PER entreprise. Ce sont des contrats de retraite collectifs à cotisations prédéfinies. Leur rendement se fait sous la forme d’une rente viagère.
  • Le plan d’épargne pour la retraite collectif, aussi appelé le PERCO. Il offre aux salariés un cadre fiscal avantageux pour se constituer un capital destiné à la retraite.
  • Et le dispositif « article 39 ». Ce dernier est une forme de contrat des assurances-vie. Dans le cas où une entreprise met ce système en place, l’adhésion des employés y est alors obligatoire.

Dernière mise à jour le 09/03/2021