Appartenant au crédit à la consommation, le microcrédit est un prêt accordé à des particuliers ou des professionnels ne pouvant pas obtenir de prêt classique. Mais ce crédit est réservé à une certaine catégorie et s’entoure de nombreuses conditions. 

Qu’est-ce qu’un microcrédit ?

Le microcrédit est un prêt personnel ou professionnel accordé à des personnes ne pouvant accéder aux prêts bancaires classiques. Ces derniers sont généralement exclus des profils privilégiés par les banques pour différents motifs : faibles revenus, situation professionnelle instable, revenus non-salariés, absence de travail…

Le public ciblé par ces crédits englobe ainsi différents profils : 

  • les chômeurs 
  • les travailleurs bénéficiant de faibles revenus 
  • les allocataires des minimas sociaux 
  • les indépendants ne pouvant justifier de revenus fixes 
  • toute personne faisant face à plusieurs refus de prêts bancaires 

Caractéristiques du microcrédit 

Le microcrédit, comme son nom l’indique, représente une faible somme d’argent débloquée rapidement pour faire face à une demande urgente. 

Il peut être personnel ou professionnel et possède toujours un taux fixe compris entre 1,5 et 4 %. S’adressant à un public en réinsertion professionnelle, la somme accordée par le crédit peut faire l’objet d’un remboursement en anticipation. Cela permet en effet aux bénéficiaires de pallier rapidement leur endettement.

À savoir : Le montant du microcrédit est assez faible de 300 euros à 3000 euros. Il doit en effet pouvoir être remboursé rapidement, généralement, en moins de trois ans. 

Le microcrédit personnel

Il s’agit d’un crédit réservé aux individus ayant besoin de débloquer une somme d’argent pour faciliter leur insertion professionnelle mais aussi personnelle. 

Les particuliers y font souvent appel pour un achat ou une réparation automobile pouvant accélérer l’accès à l’emploi. Mais aussi pour d’autres situations à caractère social. 

Le but premier de ce crédit est de faciliter la réinsertion professionnelle. La demande doit donc être motivée par un but précis rentrant dans ce cadre. 

 

Le microcrédit professionnel 

Il s’adresse à un professionnel souhaitant apporter de l’aide à son entreprise. Cette aide peut également servir à créer une nouvelle entreprise. 

À qui faire la demande ?

De nombreux organismes accordent des microcrédits professionnels ou personnels.
Parmi eux, on retrouve ainsi : 

  • les banques agréés par le Fonds de Cohésion Sociale
  • Le Fonds de Cohésion Sociale (FCS)
  • Des organismes partenaires de la Caisse des dépôts et consignations parmi lesquelles : les Restaurants du cœur ou encore France Active
  • Les plateformes web consacrées au  microcrédit solidaire et s’inspirant du crowdfunding 

Dernière mise à jour le 25/11/2020