Le love money est un moyen de financement auquel un entrepreneur peut avoir recours lors de la création d’une entreprise.

Le love money, définition

Le love money, littéralement traduit de l’anglais par « argent de l’amour », est une alternative financière impliquant une participation de ses proches lors de la création ou du développement d’une affaire.

Cette pratique née aux États-Unis dans les années 1960 est aussi connue sous l’appellation « 3F » (Friends, Family & Fools). Le principe du love money sollicite le soutien de ses proches et répond à la logique de la confiance et de la proximité.

À qui s’adresse le love money ?

Instauré comme véritable moyen d’investissement, le love money est destiné à soutenir le projet d’un créateur d’entreprise. Le montant obtenu peut varier, en fonction du degré d’investissement de chacun des proches, de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros. 

Comment mettre en place un financement en love money ?

Afin d’avoir recours à un financement en love money, le porteur de projet à le choix entre :

  • Contacter ses proches, de manière personnelle et leur présenter le projet dans le but de les convaincre à le financer.
  • Utiliser une plateforme de crowdfunding et les inviter à y participer. Cette deuxième option permet en plus de faire découvrir le projet à un panel de personnes beaucoup plus large.

Quels sont les avantages du love money pour le créateur d’entreprise ?

Lorsqu’un créateur d’entreprise opte pour le financement en love money, celui-ci a accès à certains avantages, parmi lesquels :

  • Fort degré de proximité et de confiance entre le créateur et les financeurs ;
  • Accélération du processus de recherche de financement ;
  • Meilleur engagement de l’ensemble des financeurs ;
  • Amorçage plus important auprès des banques dans le cas d’une levée de fonds (principalement lorsqu’il s’agit d’un crowdfunding).

Quels sont les inconvénients du love money pour le créateur d’entreprise ?

Le choix d’un financement en love money peut aussi engendrer certains inconvénients parmi lesquels :

  • Possibilité de créer un conflit avec les proches concernés ;
  • Montant d’investissement limité.

Comment fonctionne le love money en France ?

Dans le but d’encourager et de faciliter la création d’entreprise, l’État français propose certains dispositifs permettant de faciliter la levée du financement en love money :

  • La réduction de l’impôt sur le revenu 

Lorsque qu’une personne s’engage auprès du capital d’une PME européenne, celle-ci obtient une réduction de 18 % de l’impôt sur le revenu. Cet avantage a une limite de 50 000 € par personne et de 100 000 € dans le cas d’un couple marié ou pacsé.

La réduction de l’impôt sera éligible dans le cas où :

  • La résidence fiscale est en France ;
  • L’investissement a été réalisé en numéraire ;
  • Les titres sont conservés pendant 5 ans.
  • La réduction de l’ISF 

Lorsque qu’une personne s’engage auprès du capital d’une PME, celle-ci obtient une réduction de 50 % du montant investi de l’impôt sur la fortune. Cette dernière à un plafond de 45 000 € et ne peut-être cumulée avec la réduction de l’impôt sur le revenu.

  • L’exonération d’impôts sur les plus-values via le PEA

Dans le cas d’un investissement via le PEA et que les titres sont conservés sur la durée, les concernés pourront bénéficier d'une exonération d'impôts sur les plus-values en cas de sortie réussie.

Dernière mise à jour le 26/08/2020