La Direction générale des entreprises (DGE) est une organisation qui veille à ce que les politiques publiques décidées à l’échelle du gouvernement soient bien appliquées au sein de chaque territoire. Son rôle est aussi d’accompagner les entreprises françaises dans leur développement. Afin de mener à bien ses missions, elle s’appuie sur des services en région et sur une organisation par projets.

Direction générale des entreprises : définition

La Direction générale des entreprises (DGE) est une organisation qui dépend du ministère de l’Économie et des Finances. Son rôle est d’implémenter des politiques publiques visant à encourager le développement des entreprises. En d’autres termes, elle s’assure que les politiques gouvernementales sont bien appliquées sur le terrain.

Pour cela, elle fonctionne premièrement avec des services présents dans les Direccte de chaque territoire. Deuxièmement, elle s’appuie sur les Services économiques de l’État en région, les SeEr. Ils sont installés au sein des pôles Entreprises, Emploi et Économie. Leurs missions sont :

  • d’animer la politique territoriale d’innovation ;
  • d’agir pour la transformation numérique des entreprises ;
  • de prévenir les difficultés et les restructurations des entreprises industrielles ;
  • d’appuyer les filières stratégiques en région.

Troisièmement, elle peut compter sur les pôles Consommation. Leurs objectifs sont de protéger les consommateurs et de veiller à ce que les échanges commerciaux se réalisent dans les règles.

À quoi set la DGE ?

La DGE œuvre pour la transformation économique du pays. Par conséquent, elle est aussi là pour accompagner les entreprises françaises dans leur adaptation constante aux nouveaux enjeux qui résultent de la concurrence internationale.

Pour ce faire, elle travaille d’abord suivant une approche sectorielle. Elle intervient ainsi dans des domaines comme :

  • la politique industrielle ;
  • la relation du numérique ;
  • le déploiement d’infrastructures ;
  • les politiques de soutien à l’artisanat, au commerce, aux services et au tourisme.

Elle mène ensuite des actions transversales. Par exemple, elle pense à la simplification des règles ou à la manière de piloter une politique d’innovation.

Enfin, elle travaille à la transformation numérique et écologique de l’économie.

Comment s’organise la Direction générale des entreprises ?

Le fonctionnement de la DGE se fait en suivant une organisation par projet. D’un côté, elle compte des services qui travaillent sur des missions structurelles. Parmi elles, on retrouve le fait :

  • d’effectuer des suivis réglementaires ;
  • de suivre les différents secteurs de l’économie ;
  • d’exercer des tutelles administratives ;
  • d’animer des services économiques de l’État dans les régions…

De l’autre côté, d’autres services se concentrent sur les missions à impact. Ces missions consistent par exemple à :

  • piloter des plans stratégiques ;
  • structurer des offres industrielles ;
  • concevoir de nouveaux outils de politique publiques ;
  • organiser de grands événements nationaux ;
  • organiser de grands événements internationaux…

Chaque service possède donc un certain nombre de projets en rapport avec son périmètre d’action. Ces projets sont confiés à des directeurs de projets qui ont la charge de gérer des équipes qui se focalisent chacune sur un projet particulier. Pour tirer un maximum de profit de cette méthode de fonctionnement, les agents bénéficient de formations et d’activités de coaching.

Quels sont les différents services de la DGE ?

La direction générale des entreprises comporte cinq services :

  • industrie ;
  • économie numérique ;
  • tourisme, commerce, artisanat et services ;
  • compétitivité, innovation et développement des entreprises ;
  • information stratégique économique et sécurité économique.

Dernière mise à jour le 08/04/2021