Le conseil en évolution professionnelle (CÉP) est un entretien qui sert à faire le bilan sur sa situation professionnelle. Son objectif est aussi de définir un projet professionnel. C’est un dispositif gratuit et personnalisé qui se réalise auprès d’organismes habilités, comme l’apex, Pôle emploi ou la mission locale. Il diffère du bilan de compétences sur plusieurs points.

Conseil en évolution professionnelle : définition

Le conseil en évolution professionnelle est un dispositif qui permet d’accompagner une personne qui veut faire le point sur sa situation professionnelle. Il s’agit d’un dispositif gratuit et personnalisé. On le connaît aussi sous son sigle CÉP.

L’un de ses objectifs est de permettre de mettre au point un projet d’évolution professionnelle, par exemple une :

  • Reconversion
  • Reprise d’activité
  • Création d’entreprise…

Lors d’un conseil en évolution professionnelle, le bénéficiaire aura droit à un entretien individuel dont le but est de faire l’analyse de sa situation professionnelle. Ensuite, il pourra profiter de conseils afin de déterminer son projet professionnel. Pour finir, il sera accompagné pour mettre en œuvre ce projet.

Une fois l’entretien terminé, le bénéficiaire se verra remettre un document de synthèse. Ce dernier récapitule son projet d’évolution professionnelle. Il présente entre autres la stratégie à adopter pour le mettre en œuvre.

Cet entretien se réalise pendant le temps libre de l’intéressé. Parfois, un accord d’entreprise ou un accord de branche peut prévoir des conditions pour réaliser cet entretien sur le temps de travail.

Qui a droit à un CÉP ?

Le conseil en évolution professionnelle est accessible aux personnes actives. On retrouve donc les :

  • Salariés du privé
  • Agents du public
  • Travailleurs indépendants
  • Auto-entrepreneurs
  • Artisans
  • Personnes qui exercent une profession libérale
  • Jeunes qui sont sortis du système scolaire sans diplôme, ni qualification
  • Étudiants qui ont un emploi
  • Retraités qui ont un emploi

Qui contacter pour réaliser un conseil en évolution professionnelle ?

CÉP : Opérateurs régionaux

Les personnes qui sont en activité professionnelle et qui veulent bénéficier d’un CÉP devront contacter un opérateur régional. Ces structures disposent d’une habilitation pour réaliser cet entretien.

C’est France compétences qui les a désignées. On peut trouver son opérateur régional sur le site mon-cep.org.

Conseil en évolution professionnelle : Pôle emploi

L’un des autres organismes qui peut réaliser un conseil en évolution professionnelle est Pôle emploi. Il est compétent pour les bénéficiaires qui sont en recherche d’emploi.

Les jeunes de 16 à 25 ans pourront quant à eux s’adresser à la mission locale. Cette structure collabore étroitement avec Pôle emploi. Les missions locales sont bien informées des difficultés que peut rencontrer cette tranche de population en matière d’emploi et d’orientation professionnelle.

CÉP : Apec

Pour effectuer un CÉP, les personnes qui ont le statut de cadre pourront contacter l’apec. L’agence pour l’emploi des cadres fait en effet partie des structures qui ont l’habilitation pour effectuer ce type d’accompagnement.

En passant par l’apec, les cadres ont ainsi l’assurance de rencontrer un consultant qui est un spécialiste des cadres. Il connaît leurs problématiques et leur marché de l’emploi.

CÉP : Cap emploi

Le service de conseil en évolution professionnelle est aussi ouvert aux personnes en situation de handicap. Pour en bénéficier, il est préférable que ces dernières s’adressent à Cap emploi. Cette structure saura aiguiller au mieux ces personnes qui ont des besoins bien spécifiques.

Elle est effectivement spécialisée dans l’accompagnement des personnes handicapées et de leurs employeurs. Tout comme Pôle emploi, l’apec et la mission locale, elle possède une habilitation qui lui permet de réaliser une mission de conseil en évolution professionnelle.

Conseil en évolution professionnelle et bilan de compétences : quelles différences ?

Tout comme le CÉP, le bilan de compétences vise à :

  • faire le point sur sa situation professionnelle
  • établir un projet professionnel

Cependant, à la différence du CÉP, le bilan de compétences est fait par des organismes privés. Au contraire du CÉP, il est donc payant.

La durée de l’entretien diffère aussi entre un CÉP et un bilan de compétences. Si le CÉP dure une à trois heures, le bilan de compétences, lui, dure 24 heures et s’étend sur plusieurs mois.

Dernière mise à jour le 22/01/2021