Le terme « commerce intégré » désigne une forme de commerce qui regroupe différents points de vente qui appartiennent à des enseignes nationales.

Qu’est-ce que le commerce intégré ?

Le terme « commerce intégré » désigne une forme de commerce qui regroupe différents points de vente. Ces points de vente ont une particularité : ils appartiennent tous, ou dépendent, à de grandes enseignes nationales.

En d’autres termes, cette forme de commerce se présente comme un commerce en réseau. Il s’agit là d’une véritable stratégie de développement permettant à une entreprise d’élargir considérablement la distribution de sa marque ainsi que de ses gammes de produit sur l’ensemble d’un territoire.

À noter : le terme « commerce intégré » s’oppose à celui de « commerce associé » ou encore de « franchise ». En effet, dans ces deux cas, les propriétaires en charge de la gestion des points de ventes sont des professionnels indépendants.

Comment fonctionne le commerce intégré ?

Juridiquement parlant, les structures qui font partie d’un réseau de commerce intégré sont soit des filiales, soit des succursales. L’ensemble des points de vente qui le compose sont gérés par des salariés qui font partie du groupe.

Commercialement parlant, les points de vente qui font partie du réseau intégré s’approvisionnent tous au même endroit. Il s’agit généralement d’une centrale d’achat qui est gérée par la société mère.

Quelles raisons justifient le développement d’un réseau intégré ?

Le principe du commerce intégré se développe sur la durée. En effet, il s’agit généralement d’un concept fleurissant lancé par un commerçant qui, au vu de son succès, prend la décision d’accueillir de nouveaux points de vente. L’arrivée de nouveaux points de vente lui permet alors d’augmenter son chiffre d’affaires, mais aussi d’agrandir son terrain de vente tout en gardant le contrôle du concept initial.

À noter : la société mère doit assurer une certaine capacité financière pour le développement d’un réseau de commerce intégré.

Quelles sont les autres formes de commerce ?

Il existe trois autres formes de commerce, à savoir :

  • Le « commerce organisé » qui regroupe aussi bien les franchises que les concessions exclusives. Il s’agit alors d’un ensemble d’entreprises qui, tout en restant indépendant, se dédit au développement d’un même concept ou encore, qui se dédit à la distribution de la même gamme de produits ;
  • Le « commerce associé » permet aux entreprises d’un réseau de se regrouper sous une même structure juridique. Cette forme de commerce leur donne donc le droit de partager les coûts, d’avoir accès à une image de marque ou encore de mutualiser les moyens.
  • Enfin, nous retrouvons le « commerce mixte ». Cette forme de commerce consiste à appliquer d’une part une forme de commerce intégré, et de l’autre une formule de commerce organisé ou associé.

Quelques exemples d’enseignes de commerce intégré :

Parmi les enseignes les plus connues pratiquant ce type de commerce nous pouvons citer :

  • Auchan ;
  • Carrefour ;
  • Casino ;
  • Darty ;
  • Hippopotamus ;
  • Ou encore Séphora.

Dernière mise à jour le 11/03/2021