Le B2C signifie “business to consumer”. Ce terme précise qu’une action d’entreprise est centrée sur l’usager ou le consommateur final et non sur le fournisseur d’un bien ou d’un service. 

Le B2C, définition

Le B2C (ou “BtoC”, ou “business to consumer”) désigne toutes les activités commerciales destinées aux clients finaux. 

L’acronyme B2C fait référence au marché de la consommation de masse, et donc aux entreprises qui offrent leurs services ou produits directement aux utilisateurs finaux. 

Les caractéristiques du B2C

Le B2C se concentre sur la mise en évidence des avantages personnels que le produit apporte aux consommateurs. Les efforts se concentrent donc sur la publicité pour toucher le plus grand nombre de clients. 

Ainsi, on peut noter quelques caractéristiques propres au B2C : 

  • L’objectif est de faire appel à l’émotion et aux sentiments pour créer un besoin immédiat et éveiller le désir d’acheter chez les consommateurs ; 
  • Rendre le processus d’achat le plus simple et court possible ; 
  • Le nombre de clients est plus important que dans le B2B ; 
  • Le volume des achats est plus faible ; 
  • Les canaux de vente sont dispersés et plus petits ;
  • La publicité se fait par le biais de médias traditionnels ;
  • Les résultats recherchés sont immédiats et les objectifs fixés à court et moyen terme. 

Le B2B et le B2C, quelle différence ?

Les entreprises peuvent développer plusieurs produits ou services qui visent différents clients, s’ils sont destinés à d’autres entreprises : c’est du B2B alors que s’ils sont destinés à l’utilisateur final, c’est du B2C. 

Cependant, une entreprise peut très bien utiliser les deux modèles en simultané et viser des entreprises comme des particuliers. 

On parle aussi parfois de B2B2C. C’est un terme utilisé pour décrire une activité ou un produit vendu à une entreprise mais qui vise à être utilisé par le consommateur final.

Dernière mise à jour le 12/08/2020