Un « déstockage » est une action commerciale permettant à un point de vente de se défaire de son stock et aux clients de bénéficier de prix attractifs.

Qu’est-ce qu’un déstockage ?

Le terme « déstockage » permet de définir l’ensemble des actions commerciales qu’un point de vente met en place dans le but de se défaire d’une partie, ou encore de la totalité, de son stock. Lors d’une action de déstockage, le client bénéfice alors d’une remise sur le prix du produit.

Qui est concerné par l’action de déstockage ?

L’ensemble des acteurs du commerce sont généralement amenés à mettre en place une action de déstockage. Par eux, nous retrouvons :

  • Les marques ;
  • Les distributeurs, aussi appelés « retailers » ;
  • Et enfin, les grandes surfaces.

En quoi consiste une action de déstockage ?

Une opération de déstockage a, comme évoqué précédemment, pour vocation de faire diminuer des stocks existants. Pour ce faire, le point de vente propose alors des réductions sur les prix d’origine. Ces remises présentent un critère qui les différencie des soldes : elles peuvent être appliquées toute l’année.

Le nouveau prix doit alors être affiché de façon claire. Ces derniers ne sont pas forcément aussi attractifs que les prix proposés au cours de la période des soldes mais restent tout de même avantageux. D’autre part, aucune restriction de garantie n’est appliquée sur les produits défectueux soumis à un déstockage.

À noter : le système de « revente à perte » peut être appliqué à deux exceptions :

  • Le produit en question est issu d’une gamme dont l’évolution le rend « passé de mode » sur l’aspect technique ;
  • Ou, si le produit en question présente un caractère saisonnier et que la saison à laquelle il correspond se termine où est passée. Les piscines gonflables peuvent être déstockées en hiver, par exemple.

Quelles sont raisons qui justifient la mise en place de ce type d’action ?

Un point de vente peut choisir de se défaire de son stock pour deux raisons principales. En effet, dans la société de consommation dans laquelle nous vivons, il est nécessaire pour les enseignes de mettre de nouveaux produits en vente. Pour ce faire, l’entreprise se doit de faire de la place au niveau de ses stocks par le biais d’une action de déstockage.

À noter : Une entreprise doit être vigilante à la valeur de son stock. En effet, si des produits ne sont pas vendus de manière rapide, ils deviendront obsolètes. Cela peut se produire lorsqu’un concurrent propose des produits plus modernes ou plus tendance, par exemple. Dans ce cas, l’entreprise verra alors son stock perdre de la valeur. L’entreprise doit donc surveiller l’obsolescence de ses stocks afin de réagir au moment opportun.

D’autre part, une enseigne peut prendre la décision d’avoir recours à un déstockage en cas de liquidation. La liquidation d’un point de vente entraine généralement la fermeture définitive du point de vente, la modification d’activité ou encore la condition d’exercice. Dans ces cas-là, le gérant a interdiction d’avoir recours au réassort de stock, car l’ensemble de la marchandise doit disparaitre.

Dernière mise à jour le 26/02/2021