Une chambre de métiers et de l’artisanat est un établissement dont le rôle est de soutenir les artisans et promouvoir l’artisanat. Les différentes chambres de métiers et de l’artisanat sont aussi appelées CMA. Gérées par des artisans, on en retrouve sur tout le territoire et elles forment un réseau.

Qu’est-ce qu’une chambre de métiers et de l’artisanat ?

Une chambre de métiers et de l’artisanat est un établissement public que gère l’État. Aussi connue sous le nom de CMA, elle sert à soutenir les artisans sur tout le territoire. On compte donc plus d’une centaine de chambres de métiers et de l’artisanat.

Une chambre de métiers et de l’artisanat, la CMA France, représente tous ces établissements à l’échelle nationale. Ensemble, toutes ces chambres forment un réseau, celui des chambres de métiers et de l’artisanat. Il accompagne plus de 1 300 000 chefs d’entreprises artisanales.

Missions

Défendre les intérêts des artisans

Une chambre des métiers et de l’artisanat a différentes missions. La première est de défendre les intérêts des artisans. Elle oeuvre ainsi pour faire reconnaître l’artisanat à différentes échelles : locale, nationale mais aussi européenne. Cela est rendu possible grâce aux élus des CMA qui sont tous des artisans. Ainsi, ils sont au courant des réalités du terrain et des nécessités spécifiques aux artisans de chaque région.

Concrètement, ils ont d’abord la charge de représenter les intérêts de l‘artisanat en général. Ils défendent ensuite les intérêts particuliers des artisans, tant à l’échelle locale, régionale, nationale qu’européenne. Enfin, ils oeuvrent pour que les programmes de développement mais aussi les lois ou les réglementations prennent en compte les problématiques de l’artisanat.

Accompagner les artisans

La deuxième mission des CMA touche à l’accompagnement des artisans. Elles proposent en effet un certain nombre de services, dont des formations. D’ailleurs, en France, les CMA préparent environ un quart des apprentis à leur futur métier.

L’accompagnement vise toutes les étapes de la vie d’une entreprise : projet, création, transmission, développement… Il concerne des sujets aussi divers que l’apprentissage, le droit, les études de marchés ou encore les financements.

Former les artisans

Les chambres des métiers et de l’artisanat gèrent enfin les CFA (centres de formation d’apprentis). Ces centres, au nombre de 112, n’organisent pas moins de 600 formations. Modernes, elles utilisent les nouvelles technologies et les nouvelles techniques. Pensées pour satisfaire les besoins des jeunes apprentis connectés, elles fonctionnent avec des pédagogies innovantes.

Les CMA vont jusqu’à offrir des parcours de formations individualisés qui s’adaptent à chaque individu. Ce sont les universités des métiers et de l’artisanat (URMA) qui organisent ces parcours.

Qui préside une chambre de métiers et de l’artisanat ?

Les chambres de métiers et de l’artisanat sont gérées par des assemblées. Leurs membres sont élus tous les cinq ans. Les personnes qui peuvent se présenter à ces élections sont les chefs d’entreprises artisanales.

Pour avoir le droit de voter, il faut être inscrit au répertoire des métiers. Les conjoints qui y sont mentionnés peuvent aussi voter. Il n’y a pas de conditions de :

  • Régime fiscal
  • Régime social
  • Statut (personne physique ou morale)
  • Nationalité

Ce sont les différents présidents des CMA de régions et de départements qui siègent à l’assemblée de la CMA France. Cet établissement est placé sous la tutelle du ministère chargé de l’artisanat.

Quels sont les métiers de l’artisanat ?

Le secteur de l’artisanat regroupe un grand nombre de métiers. Ils sont divisés en plusieurs catégories :

  • L’alimentation
  • Le bâtiment
  • La fabrication
  • Les services

La liste complète des activités qui font partie du secteur de l’artisanat se trouve sur le site cfe-métiers.

Dernière mise à jour le 02/11/2020