Une Maison départementale des personnes handicapées est une structure dédiée au handicap. Présentes dans chaque département, ces maisons accompagnent les personnes handicapées et leur famille et sensibilisent les citoyens au handicap.  

Qu’est-ce qu’une maison départementale des personnes handicapées ? 

La maison départementale des personnes handicapées est aussi connue sous son sigle MDPH. Structures d’information, d’accompagnement, d’orientation et de sensibilisation, ces maisons existent depuis 2005. Elles ont en effet été créées par la loi 2005-102  “pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées”. Il existe autant de maisons que de départements métropolitains et d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, Réunion et Saint-Pierre-et-Miquelon). On comptabilise donc 101 MDPH en France. 

C’est également ces maisons qui accueillent les Commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH)

La MDPH, en tant que groupement d’intérêt public, est financée par le département dont elle dépend. Les membres qui la composent sont le département, l’État français, l’assurance maladie, et la CAF. Mais on peut aussi y retrouver d’autres organismes privés ou publics travaillant dans le handicap ou d’autres associations et structures pouvant jouer un rôle dans l’accomplissement des missions de la MDPH. 

Quelles sont les missions de la maison départementale des personnes handicapées ? 

Les MDPH sont polyvalentes. Elles ont plusieurs missions et mettent donc en place de nombreuses actions. Leur objectif ? Améliorer la vie, l’insertion et l’autonomie de personnes en situation de handicap. 

Voici donc leurs principales missions : 

  • accueil des personnes handicapées et de leur entourage pour répondre à leurs questions, les conseiller dans l’amélioration de leur vie quotidienne et leur apporter un soutien émotionnel
  • mise à jour et publication régulière d’informations juridiques et administratives pour l’amélioration de la vie des personnes handicapées (nouvelles lois, aides financières, nouvelles structures d’accueil spécialisées…)
  • réunion et mise en place de permanences de professionnels du secteur médical, social, de l’insertion et de l’orientation, ainsi que d’encadrants scolaires
  • mises en place d’actions de sensibilisation au handicap à destination de l’ensemble des citoyens 
  • gestion de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH)

Dernière mise à jour le 26/02/2021