L’agtech (ou agritech), contraction des mots agriculture et technologie, désigne un domaine d’activité où on utilise et conçoit des outils technologiques pour améliorer le quotidien des agriculteurs. Ce qualificatif peut donc s’appliquer aussi bien à des produits qu’à des entreprises. Il s’agit d’un secteur en plein essor aux multiples avantages, propice au développement de start-up.

Agtech : définition

Le terme agtech, ou agritech, désigne un secteur d’activité innovant. Il se réfère aux nouvelles technologies utilisées dans le domaine de l’agriculture.

L’objectif de l’agtech est de faciliter le quotidien des agriculteurs. Autrement dit, il s’agit d’appliquer les technologies innovantes à l’agriculture, afin de gagner en confort, efficacité, productivité et rentabilité.

Le mot est la contraction de et de technologie. On peut aussi bien l’utiliser pour parler d’outils que d’entreprises. Parmi elles, on retrouve bien sûr les entreprises qui fabriquent ces outils et qui proposent des logiciels de gestion. On trouve par ailleurs les entreprises qui travaillent dans la recherche et développement en agriculture ou celles qui font de la recherche appliquée à l’agriculture. Finalement, les sociétés qui financent ce secteur font évidemment partie de l’agritech. C’est par exemple le cas de certains sites web spécialisés dans le financement participatif à l’agriculture.

Exemples d’outils alliant technologie et agriculture

Nombreux sont les outils et solutions technologiques qui facilitent la vie des agriculteurs. D’abord, on pense bien sûr aux drones, qui offrent la possibilité de surveiller des champs de plusieurs hectares en les survolants. On peut également citer les robots qui sont de plus en plus exploités dans le désherbage de champs ou l’aide à la récolte de fruits.

On peut également mentionner les logiciels qui, depuis un ordinateur ou même un simple smartphone, servent à :

  • déclencher l’arrosage de cultures,
  • distribuer de la nourriture aux animaux,
  • calculer la quantité d’eau, d’engrais ou de nutriments dont a besoin une plante,
  • obtenir des renseignements à distance sur le taux d’humidité de l’air,
  • connaître la température des sols, etc.

Signalons encore la fabrication des capteurs automatiques sans qui la conception des logiciels et applications ne pourrait voir le jour.

Exemples de startup agtech

L’agtech regroupe de multiples entreprises, de la fabrication et la vente d’outils agricoles au développement d’applications pour alléger la vie quotidienne des agriculteurs en passant par des activités de recherche et développement ou de financement. Parmi elles, les start-up, soit de jeunes entreprises, occupent une large place. En voici quelques exemples :

  • Agriconomie, un site de vente en ligne d’outils, graines, tenues de travail…,
  • Agricool, qui fait pousser des fraises et des herbes aromatiques à Paris dans des conteneurs intelligents qui filtrent la pollution et économisent l’eau,
  • Naïo, qui fabrique des robots désherbants,
  • Miimosa, une plateforme de financement participatif dédiée au monde agricole,
  • Ekylibre, un logiciel de gestion administrative spécialement conçu pour les agriculteurs, etc.

Avantages de l’agritech

Le fait d’appliquer la technologie au domaine agricole comporte plusieurs avantages. Pour commencer, comme nous l’avons vu, les logiciels, applications, robots et produits développés aident les agriculteurs dans la gestion quotidienne de leur exploitation.

Ensuite, ces outils ont la capacité de contribuer à la protection de l’environnement. En effet, un meilleur contrôle des ressources conduit naturellement à l’économie de ces dernières. Cela concerne de multiples ressources, notamment les ressources en eau ou en produits chimiques, comme les pesticides.

Pour finir, il s’agit actuellement d’un secteur en plein boom qui intéresse les investisseurs. Les entreprises du domaine de l’agritech font régulièrement parler d’elles suite aux levées de fonds qu’elles parviennent à réaliser.

Dernière mise à jour le 22/04/2021