Le « stage d’observation », ou plus précisément « stage d’observation en milieu professionnel », désigne un stage obligatoire pour les élèves de troisième.

Qu’est-ce qu’un stage d’observation ?

Le terme « stage d’observation », ou plus précisément « stage d’observation en milieu professionnel », désigne un stage obligatoire pour les élèves de troisième.

À noter : un stage définit une période d’étude, pratique, théorique ou de formation, dans le milieu professionnel.

Quelle est la finalité d’un stage d’observation en milieu professionnel ?

Le principal objectif de ce stage est d’apporter une aide concrète à l’élève dans le choix de son orientation. Le stage d’observation permet d’avoir une première prise de contact avec le milieu de l’entreprise d’une part, et de découvrir le milieu et l’environnement professionnel de l’autre.

Le stage est primordial, car il vise à donner de l’assurance et de la confiance aux collégiens dans leur processus d’orientation.

Comment fonctionne le stage d’observation en milieu processionnel ?

Le stage d’observation en milieu professionnel s’étend sur une semaine, autrement dit, sur une période de cinq jours. Tout élève âgé d’au moins 14 ans a le droit de réaliser ce type de stage.

 Le stage est établi par le biais d’une convention de stage qui, après avoir été signé par l’entreprise d’accueil ainsi que l’élève et/ou son représentant légal sera remis à l’établissement scolaire.

À noter : cette convention sera, à la fin de la période d’observation, à l’origine d’une évaluation du stagiaire, réalisée par l’entreprise d’accueil.

Quelles sont les missions de l’élève au cours de cette période ?

Comme son nom l’indique, ce stage permet à l’élève d’observer les activités d’un domaine professionnel afin de confirmer, ou non, ses éventuelles aspirations. Au cours de cette période, le collégien ne travaille donc pas et ne prend en aucun cas le statut de salarié.

Cette période d’observation lui permet donc de découvrir :

  • le secteur d’activité et les métiers exercés au sein d’une entreprise ;
  • les règles et les conditions de travail dans une entreprise ;
  • la mise en place d’une hiérarchie et du travail en équipe, etc.

Durant ce stage, le stagiaire se doit de collecter, d’assimiler et d’analyser de nombreuses informations qui lui serviront à :

  • D’une part, se faire une idée de la vie en entreprise et de répondre à d’éventuels questionnements concernant son orientation ;
  • D’autre part, retranscrire l’expérience vécue au sein de l’entreprise dans un rapport de stage qui, dans la plupart des cas, sera soutenu à l’oral.

Quels sont les autres types de stage réalisables durant le cursus scolaire ?

Après la période d’observation qui se réalise en dernière année de collège, d’autre stage se présentent. Parmi eux :

  • Le « stage opérationnel » qui, d’une durée de 1 à 3 mois, se réalise pendant les études supérieures. Ce stage se réalise généralement au cours de la première année de licence ou de master ;
  • Le « stage fonctionnel », aussi appelé « stage de fin d’étude », qui, d’une durée de 4 à 6 mois, vise à donner lieu à une embauche. Ce stage obligatoire est essentiel à la validation du diplôme ;
  • Enfin, « l’année de césure » offre la possibilité aux étudiants de mettre en suspend leurs études dans le but de partir à l’étranger. Généralement effectuée avant la dernière année d’études, cette année est souvent mise à profit pour réaliser un stage ou encore, pour mettre en place un projet professionnel.
 

Dernière mise à jour le 11/03/2021