L’expression anglophone Social Media Marketing sert à désigner l’ensemble des actions d’optimisation, de diffusion de contenus et de création d’audience utilisées sur les différents réseaux sociaux.

Le Social Media Marketing, qu’est-ce que c’est ?

Le Social Media Marketing est plus généralement appelé par son acronyme : SMM. Ce terme pourrait être traduit en français par « marketing des réseaux sociaux ».

Il désigne l’utilisation des réseaux sociaux et les différentes actions (gratuites ou payantes) réalisées dessus. De nos jours, il existe de plus en plus de réseaux sociaux. Certains d'entre eux sont désormais des géants de la communication, mais aussi de la commercialisation. C’est notamment le cas de Facebook, d’Instagram ou encore de Twitter qui permettent désormais aux sociétés de vendre via leurs plateformes.

À quoi sert le SMM ?

Ce segment du marketing est de plus en plus utilisé par les entreprises, quel que soit leur domaine ou secteur d’activité. Le SMM leur offre en effet un moyen de s’engager auprès de leurs clients existants et d’en atteindre de nouveaux, et cela, à la fois en volume et en qualité de prospects.

Par ailleurs, les réseaux sociaux permettent aussi aux sociétés de promouvoir leur culture d’entreprise, leur mission ou le ton de leur choix. Ces outils sont plus difficiles à mettre en avant via des campagnes de marketing classique.

Comment fonctionne le Social Media Marketing ?

Ce sont les plateformes des réseaux sociaux qui dictent et régulent les règles du SMM. En effet, les réseaux sociaux offrent de plus en plus d’outils et les marques s’accommodent de ce qui est proposé pour atteindre leurs prospects.

Ainsi, les réseaux sociaux offrent aux marques :

  • Les informations géographiques et démographiques des utilisateurs,
  • Des informations personnelles détaillées de ces derniers,
  • Les tendances les plus en vogue selon les périodes…

Ce sont ces données qui permettent alors aux spécialistes du marketing d’adapter les messages et les offres en fonction de ce qui résonnerai le plus chez les utilisateurs.

Il est courant dans le milieu de dire que le Social Media Marketing repose sur cinq piliers :

  1. La stratégie. C’est la première étape, celle qui consiste à déterminer les objectifs, les canaux utilisés et le type de contenu qu’une marque souhaite partager.
  2. La planification et la publication. Cette seconde étape est tout aussi importante. Grace aux informations remontées par les plateformes de réseaux sociaux, les marques peuvent désormais savoir quels jours et à quels moments vaut-il mieux publier du contenu pour toucher un plus grand nombre d’utilisateurs.
  3. L’écoute et l’engagement. Ce troisième pilier repose sur la surveillance de ce que les utilisateurs et/ou les clients disent à propos des messages diffusés, de la marque, et même parfois de concurrents. Il s’agit en d’autres termes d’effectuer une veille concurrentielle des réseaux.
  4. Les analyses et les rapports. Cette partie est particulièrement liée à la première, celle de la stratégie. En effet, c’est en analysant la présence sur les réseaux sociaux et la portée des messages diffusés qu’une marque peut ensuite ajuster sa stratégie.
  5. La publicité. Ce dernier pilier concerne l’aspect payant du SMM. En effet, l’achat de publicités sur les médias sociaux est un très bon moyen de promouvoir et de développer davantage une marque.

Quels sont les indicateurs clés du marketing des réseaux sociaux ?

En plus de la surveillance qui peut être effectuée via la veille des réseaux, des mesures, des ratios et des outils peuvent compléter l’analyse de la portée du SMM.

Pour cela, les entreprises peuvent utiliser des rapports de sites ou de réseaux sociaux qui offrent des tableaux de bords clairs et segmentés comme  :

  • Google analytics,
  • Facebook analytics,
  • Twitter analytics,
  • Instagram insights,
  • Snapchat insights,
  • Pinterest analytics
  • LinkedIn page analytics.
  • Hootsuite analytics,
  • Buffer,
  • Talkerwalker...

Certains sont gratuits et fournis par les réseaux eux-mêmes, d’autres sont payants et couvrent plusieurs personnes à la fois.

Au sein de ces outils d’analyse, les ratios et données les plus importantes à surveiller sont :

  • Le retour sur investissement (ROI) en cas de campagnes payantes,
  • Le taux de réponse des clients,
  • La portée d’une campagne,
  • Sa viralité, etc.

Dernière mise à jour le 30/04/2021