L’A/B testing est une stratégie marketing. On l’utilise pour savoir quelle version d’un produit ou d’un visuel plaît le plus au client. Il s’agit d’une méthode comparative qui s’adapte parfaitement aux entreprises du secteur digital. 

A/B testing : définition

L’A/B testing est une méthode de marketing. Elle consiste à mesurer le succès d’une version d’un produit ou d’un visuel en en comparant deux versions, afin de choisir celle qui attire le plus le client.

Le principe est simple : on propose d’abord aléatoirement deux variantes d’un même produit ou visuel à un groupe de clients potentiels. Puis, on mesure le succès de l’une et l’autre variante. Grâce aux résultats obtenus, on peut choisir la meilleure stratégie marketing.

L’A/B testing tire évidemment son nom de la méthode où on nomme une version « A » et l’autre « B ». Cette stratégie s’applique particulièrement bien aux sites internet de e-commerce. Avec cette méthode, on peut mesurer des paramètres aussi divers que le nombre de clics, d’actes d’achat, d’abonnements à une newsletter, etc.

A/B testing : marketing

Cette méthode comparative n’est pas nouvelle. En réalité, elle est issue de la médecine. En effet, on la retrouve dans les essais cliniques dès la première moitié du XXème sicle.

Il faudra toutefois attendre les années 1960 pour que le concept fasse son apparition dans le domaine du marketing. On pense alors à soumettre les consommateurs à deux versions d’un même produit pour juger de celle qui plaît le plus.

L’A/B testing comme on l’entend aujourd’hui date cependant des années 1990. Cette stratégie s’est principalement développée dans les domaines digitaux, où il est très facile de tester un numéro de personnes presque illimité. De plus, avec les nouveautés technologiques toujours plus avancées, analyser de grandes quantités de données est à la portée de plus en plus d’entreprises.

Comment ça marche ?

Pour mettre en place une stratégie digitale d’A/B testing, on peut recourir à trois sortes de tests :

  • Test A/B dit « classique ». Ce test consiste à présenter aux clients potentiels deux versions d’une même page web sur une même URL.
  • « Split test » ou test par redirection. Ce test consiste à rediriger les internautes vers une ou plusieurs URL différentes. C’est un test intéressant pour évaluer l’intérêt des internautes pour de nouvelles pages web.
  • Test dit « MVT » pour multivarié. Ce test consiste à évaluer les retombées de plusieurs changements sur une seule page web.

On peut effectuer ces tests sur plusieurs supports, tout d’abord, sur des sites internet. Cela permet de comparer l’efficacité de deux sites. On étudie ensuite les résultats en fonction des besoins (achats, abonnements, clics, etc.).

On peut également utiliser cette méthode pour des applications mobiles. Toutefois, c’est plus complexe. En effet, une fois l’application téléchargée, on ne peut pas modifier la version. C’est pourquoi les tests d’applications passent souvent par la possibilité donnée à l’utilisateur d’en changer le design. Grâce à des mises à jour régulières, on analyse le comportement de l’utilisateur et on en tire les conclusions voulues.

Enfin, il est possible de faire ces tests via une API, une interface de programmation d’application. On fait usage de cette interface pour se connecter directement à une application. Ainsi, on peut échanger des données. C’est une solution très pratique pour produire des campagnes automatiques ou d’autres variations.

Comment mettre en place un A/B test ?

Généralement, l’A/B testing suit 8 étapes :

  1. Mettre en place une équipe de projet
  2. Définir les priorités du test
  3. Concevoir le test et le réaliser
  4. Analyser le test
  5. Faire un rapport de test
  6. Mettre en place la version gagnante et veiller à ce que les résultats se confirment bien dans la pratique, à grande échelle
  7. Communiquer les résultats du test à toute personne susceptible d’en avoir besoin
  8. Utiliser les conclusions du test pour en concevoir un nouveau et de cette façon, améliorer en permanence le produit ou l’interface

Dernière mise à jour le 02/11/2020