Le rapport annuel est un document mis en place suite à la clôture d’un exercice comptable. Il démontre la bonne santé d’une entreprise sur le plan économique. Union du Rapport d’activité et du Rapport financier, ce type de document permet aux actionnaires de mettre en place l’ensemble de leurs décisions stratégiques.
 

Qu’est -ce qu’un rapport annuel ?

Un rapport annuel désigne un document établi chaque année suite à la clôture d’un exercice comptable. Ce dernier a une importance stratégique pour les actionnaires. En effet, il leur permet de mettre en place l’ensemble de leurs décisions.

Ce rapport permet généralement de présenter la bonne santé de l’entreprise sur un plan économique. Cela permet ainsi de démontrer de façon transparente la réussite de l’activité et de dissiper les éventuels doutes.

La création d’un rapport annuel est-elle obligatoire ?

La mise en place de ce document désigne un exercice de communication et non pas un exercice légal. Chaque entreprise se doit donc d’évaluer l’utilité de la mise en place d’un tel rapport.

Néanmoins, il existe certains cas obligatoires. En effet, la Code de commerce impose la mise en place d’un tel rapport a tout gérant de Sarl, à tout dirigeant de SNC mais aussi à tout président de SES ou de SA.

Dans le cas des dirigeants d’EURL et de Sasu, sont dispensés les entreprises dont l’associé unique est le seul gérant et lorsque la société ne dépasse pas, au moment de la clôture de l’exercice, au minimum deux des trois seuils suivants :

  • 1 000 000 euros à son total du bilan ;
  • 2 000 000 euros HT de chiffres d’affaires ;
  • Ou un nombre moyen de 20 salariés.

À noter : Pour les entreprises concernées, le non-établissement de ce type de rapport est puni d’une amende.

Quelles sont les principales caractéristiques du rapport annuel ?

Ce document, qui est l’association du rapport d’activité et du rapport financier, dépend de deux critères principaux. En effet, il doit tout d’abord être mis en place dans les 4 mois suivant la clôture de l’exercice comptable d’une société. D’autre part, il doit être envoyé à destination des actionnaires, qui en sont les principaux bénéficiaires, au moins 15 jours avant l’assemblée générale des actionnaires.

De quoi se compose ce type de rapport ?

Comme nous l’avons évoqué, le rapport annuel permet de montrer la « bonne santé » de l’entreprise. Ce document exprime aussi bien la vision des dirigeants que les données comptables et réalisations passées. La mise en place de ce document unique est donc un véritable outil de communication. Il se doit d’être aussi efficace qu’original et est donc établit en collaboration avec l’équipe créative de la structure et donc principalement avec les graphistes.

Voici une liste de certains des composants d’un rapport annuel réussi :

  • Dans un premier temps, le rapport doit présenter une couverture attractive, si possible en accord avec la charte graphique de l’entreprise ;
  • Compte tenu de la quantité d’informations qui le compose, le rapport annuel doit présenter un contenu structuré, privilégier une hiérarchie des titres, des sections par catégorie et un code couleur diversifié ;
  • Les données se doivent d’être mises en valeurs par le biais d’infographies et d’images afin de dynamiser la compréhension ;
  • Et enfin, le tout doit se présenter de façon aérée afin de facilité la lecture.

Dernière mise à jour le 19/05/2021