L’organisation matricielle des sociétés repose sur un principe de dualité entre la gestion et le contrôle de l’entreprise. Ce type d’organisation présente de nombreux avantages, notamment en termes d’économies budgétaires pour l’entreprise.

L’organisation matricielle, qu’est-ce que c’est ?

L’organisation ou structure matricielle est un type de structure que l’on peut caractériser comme un mélange entre l’organisation fonctionnelle et divisionnelle.

La première, l’organisation fonctionnelle consiste à séparer les différentes fonctions d’une entreprise en suivant une hiérarchie bien définie. La seconde en revanche repose sur la création de plusieurs divisions autonomes qui gèrent chacune un domaine d’activité.

De ce fait, l’organisation matricielle combine ces deux structures en découpant à la fois les fonctions de l'entreprise :

  • R&D,
  • RH,
  • Ventes,
  • Marketing…

Mais aussi ses divisions :

  • lignes de produits ou services,
  • types de clientèles,
  • zones géographiques…

Dans une structure matricielle, un salarié dépend donc de deux autorités. L’une est permanente : celle dont il dépend et où est également son supérieur hiérarchique. Il peut s’agir d’une entité de sa fonction ou bien d’une entité de division, selon le mode de gestion de l’entreprise. L’autre autorité à laquelle il est tenu de répondre est celle d’un projet auquel il appartient. Ainsi, le salarié peut avoir simultanément deux supérieurs hiérarchiques, un permanent de son département et un chef de projet qui le supervise sur une mission temporaire.

Quels sont les avantages de l’organisation matricielle ?

Le fait de faire travailler des salariés sur plusieurs projets transverses favorise les relations entre les différents départements. Les membres des équipes étant constamment modifiés au fil des différents projets sur lesquels ils travaillent, chaque salarié présente une meilleure adaptabilité. En effet, ils sont à chaque fois amenés à échanger sur différents points de vue, différentes méthodes, mais aussi différentes compétences en fonction des collègues avec lesquels ils travaillent sur un projet.

Par ailleurs, ce type d’organisation peut aussi séduire les salariés qui n’aiment pas le travail trop routinier puisque le passage régulier d’un projet à un autre est une forte source de motivation.

Et quels sont ses inconvénients ?

Le principal inconvénient que présente l’organisation matricielle porte sur un aspect humain de management de personne. En effet, le fait qu’un salarié soit placé sous la responsabilité de plusieurs supérieurs hiérarchiques distincts peut être une position délicate et peu claire pour ce dernier dans le cas où ses supérieurs émettraient des ordres contradictoires.

Cette situation peut générer des conflits entre les pôles, entre les managers, voire entre un salarié et son manager.

Par ailleurs, la structure matricielle favorise la spécialisation pointue des salariés dans un domaine. Lorsqu’un salarié quitte l’entreprise, il peut alors être difficile à remplacer. L’entreprise doit donc garder comme point de vigilance l’attrait qu’elle génère en tant qu’employeur et son pouvoir de rétention.

Dernière mise à jour le 19/05/2021