Définition de : Marque blanche

Sommaire

Marque blanche est un terme qu’on utilise pour parler d’un procédé de production pour un service ou pour un produit. Il consiste à faire réaliser un produit ou un service par un fournisseur sans qu’il y appose son nom ou sa propre marque. Le distributeur commercialise ensuite le produit sous sa propre marque.

Une marque blanche, qu’est-ce que c’est ?

La marque blanche est un procédé qui met en relation un producteur et un distributeur dans la production et la mise en vente d’un bien ou d’un service. Comme dans tous les cas, c’est le producteur qui se charge de la fabrication de son produit (ou de la réalisation du service). La nuance réside dans le fait que c’est le distributeur qui appose son nom et sa marque dessus. Pour le consommateur, le produit ou le service qu’il achète lui apparait donc comme étant celui du distributeur.

Avant, les marques blanches étaient très représentées dans les produits de supermarchés. Il était en effet courant que les MMD (marques de distributeurs) en fassent partie. Les exemples les plus parlants sont ceux de lessive, de gels douches, de céréales, etc.

Aujourd’hui cela s’est étendu à beaucoup d’autres domaines. On retrouve par exemple de la marque blanche pour des services informatiques. Un site communautaire peut ainsi fournir en marque blanche le contenu de ses forums à d’autres sites du même secteur.

Pourquoi vendre des produits de marque blanche ?

Pour les distributeurs, le fait d’opter pour la mise en vente de produits en marque blanche présente plusieurs avantages. Tout d’abord, cela leur dégage un gain de temps important. Ils évitent les étapes de R&D, de développement d’un produit, les tests, les certifications, etc. C’est aussi un avantage pour élargir son offre lorsqu’un distributeur n’a pas les compétences ou les outils pour développer lui-même une gamme de produits.

Par ailleurs, la marque blanche permet tant aux producteurs comme aux distributeurs de se concentrer sur leur cœur de métier.

Finalement, pour les producteurs, la mise en vente en suivant ce procédé est également un moyen de réaliser des économies d’échelle. En effet, en revendant à différents distributeurs, ils peuvent produire de très grandes quantités d’un même produit.

Les limites de ce type d’offre

Pour les vendeurs, le fait de proposer un produit en marque blanche implique un manque de contrôle. Les produits et les services peuvent certes être personnalisés mais seulement dans la limite de ce que peut ou veut bien faire le prestataire. De plus, en cas de rupture de stock ou de changements dans l’élaboration d’un produit, le distributeur n’a pas la main pour régler le problème. Il est donc dépendant de son fournisseur.

Dans le cas des services en marque blanche, le procédé présente ici aussi ses limites. Si le distributeur veut véhiculer une certaine image ou des valeurs, il a moins de contrôle que s’il était lui-même directement en lien avec le client.

C’est également le cas pour les sites internet. Une marque blanche fait effectivement profiter d’un gain de temps considérable mais elle ne peut pas remplacer une stratégie d’acquisition de trafic puisqu’elle est beaucoup moins ciblée.

La nuance de la marque grise 

Dans l’univers du marketing, un nouveau terme a fait son apparition depuis quelques années : la marque grise. C’est une nuance entre le concept de marque classique et celui de marque blanche.

Dans ce cas, le produit ou service que propose un producteur/fournisseur à un distributeur reste dans la même idée qu’un produit de marque blanche. La différence apparait au moment de la mise en vente. En effet, lors de l’achat, le consommateur est averti de manière plus claire que le produit ou service est issu d’un tiers, bien qu’il porte la marque du distributeur. Cette nouveauté est apparue dans l’idée de promouvoir plus de transparence vis-à-vis des clients.

Dernière mise à jour le 03/12/2020

Julien Dupé, CEO et Fondateur de Infonet

La synthèse de Julien Dupé (CEO et Fondateur de Infonet.fr)

La marque blanche est un procédé par lequel un distributeur vend un produit ou un service qui porte sa propre marque mais qui a été réalisé par un autre fabricant ou producteur.

Autres définitions de la catégorie Marque et brevet

BOPI

Le BOPI est le « Bulletin officiel de la propriété industrielle ». Il regroupe tous les dépôts de marques, brevets, dessins et modèles effectués à l’INPI, l’Institut national de la... Lire la suite

Brand Equity

Brand equity est un terme anglais que l’on peut traduire en français par « capital de marque ». Il s’agit de la valorisation d’une entreprise par rapport aux attitudes et comportem... Lire la suite

Brevet

La protection par brevet signifie que l’invention ne peut être réalisée, utilisée, distribuée ou vendue à des fins commerciales par une tierce personne sans le consentement de l’in... Lire la suite

Certificat complémentaire de protection

Le certificat complémentaire de protection (CCP) est, comme son nom l’indique, une protection. Elle s’applique aux médicaments. Le CCP sert à prolonger la durée de protection d’un ... Lire la suite

Recherche alphabétique

Sélectionnez la première lettre de la définition à consulter.
  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z

Services Infonet disponibles

La vidéo du moment

Voir toute l'actualité

Campagne TV nationale

Diffusée sur les chaînes suivantes :

TF1 - M6 - TMC - W9 - 6ter - BFMTV
Cliquez ici pour voir la pub

Les avis clients Infonet

Avis vérifiés Basé sur %reviewstotal% avis
Excellent
Très bien
Bien

La gestion des avis clients par Avis Vérifiés de Infonet.fr est certifiée conforme à la norme NF ISO 20488 "avis en ligne" et au référenciel de certification NF 522 V2 par AFNOR Certification depuis le 28 mars 2014. En savoir plus