Une holding est une société qui détient des droits sociaux dans diverses sociétés, dans le but de constituer un groupe qu’elle va piloter ou non selon les cas.

Qu’est-ce qu’une holding ?

La holding est une société qui regroupe des associés ou des actionnaires de diverses sociétés afin d’en assurer une unité de direction et de contrôle. La holding est également nommée “société mère” ou “société consolidante”.

On distingue deux formes de sociétés holding :

  • Les sociétés holding passives (ou pures), qui gèrent uniquement les participations qu’elles détiennent ;
  • Les sociétés holding actives (ou mixtes ou animatrices) sont des holdings passives qui fournissent, en plus, des services comptables, juridiques ou financiers à leurs filiales.

Pourquoi créer une holding ?

La création d’une holding est envisageable dans plusieurs situations :

  • Pour restructurer un groupe d’entreprises : les actions et les parts des entreprises déjà opérationnelles sont transférées vers la holding. Les entreprises du groupe seront alors mieux gérées et certaines fonctions supports communes pourront être confiées à la société mère comme la gestion de la trésorerie, la gestion comptable….
  • Pour reprendre des entreprises : la création d’une holding permet le financement du rachat d’une ou de plusieurs entreprises. Dans ce cas, les repreneurs procèdent à la création de la société mère en lui transférant leurs capitaux. La holding achète la majorité du capital de chaque société rachetée en ayant recours à l’emprunt.
  • Pour la transmission d’entreprises : Dans le cadre d’une éventuelle transmission à des héritiers ou bien à des salariés repreneurs, le fait de créer une holding peut permettre au chef d’entreprise de désigner un successeur, même si ce dernier ne possède pas la majorité du capital.

Comment une holding est-elle créée ?

Une société holding est créée de la même façon que tout autre type de société. Il convient d’en définir la structure juridique choisie et les opérations qui devront y être réalisées.

La forme juridique retenue peut-être une SA, une SAS, une SARL, une société civile… Les fondateurs devront choisir celle qui leur convient le mieux.

Il existe trois façons de créer une holding :

  1. Création d’une holding normale : la première étape est la création d’une nouvelle société indépendante. A la suite de cela, son capital est utilisé pour investir dans une ou plusieurs filiales. C’est le cas le plus fréquent de création de holdings.
  2. Création d’une holding « par le bas » : une société apporte son activité à une société nouvelle, qui devient sa filiale ; elle-même devenant la holding. Cette opération, appelée un « apport partiel d’actif », est complexe et coûteuse. Elle nécessite l’intervention d’un commissaire aux apports.
  3. Création d’une holding « par le haut » : les associés apportent leurs parts sociales lors de la création de la société holding afin d’en constituer le capital social. Un traité d’apport, rédigé par un professionnel du droit, est obligatoire. De plus, un commissaire aux apports devra apprécier la valeur des parts apportées à la société holding.

Dernière mise à jour le 07/08/2020