Les organisations patronales font partie des partenaires sociaux. Le terme de patronal désigne l’ensemble des patrons ou chefs d’entreprises. Ainsi, les organisations patronales ont pour mission la représentation et la défense de leurs membres : les patrons.

Les organisations patronales, qu’est-ce que c’est ?

Une organisation patronale est un groupement de dirigeants d’entreprises d’un même secteur qui a pour principale mission de défendre les intérêts de ses membres.

A l’instar des organisations syndicales, elles font partie des partenaires sociaux. A ce titre, elles participent aux négociations et aux débats qui encadrent les différents domaines du droit du travail. Elles prononcent aussi des avis et des suggestions sur différents sujets de société comme :

  • La politique économique,
  • Les innovations économiques,
  • Les négociations salariales,
  • Ou encore les actions sociales et solidaires.

En règle générale, les entreprises qui rejoignent une organisation patronale choisissent de joindre l’organisation représentative de leur secteur d’activité. A l’origine, au début du 20ème siècle, on comptait ainsi des organisations d’architectes, du bâtiment, des métiers de l’hôtellerie, du lainage, des sports, etc.  

Depuis, suite à l’augmentation du nombre de syndicats et face à la structuration du mouvement ouvrier, de nouvelles fédérations professionnelles ont vu le jour. Moins spécialisées et non rattachées à un seul domaine, elles réunissent ainsi plus d’établissements dont les points communs ne sont plus le domaine d’activité mais la forme d’entreprise. C’est ainsi que l’on retrouve des mouvements pour les entreprises de taille intermédiaire, pour les indépendants, pour les très petites entreprises, pour les professions libérales…

A quoi servent-elles ?

Pour les entreprises, les raisons de rejoindre une organisation patronale sont multiples. Elles permettent à des professionnels d’un même secteur de s’associer de façon durable pour gagner en pouvoir de négociation.

Parmi les avantages de leurs associations, on peut par exemple citer :

  • Faire pression sur les prix vis-à-vis de fournisseurs,
  • Proposer des services d’études juridiques et/ou économiques,
  • Définir des positions communes face aux décisions du pouvoir politique ou aux revendications des syndicats,
  • Influencer l’image d’un secteur ou d’une industrie,
  • Permettre de siéger dans les comités de gestion des institutions publiques…

Quelles sont les principales organisations patronales en France ?

La plus connue, la plus grande et la plus importante des organisations patronales est le MEDEF : le mouvement des entreprises de France. A tort, ce groupement est donc parfois assimilé comme étant le représentant des organisations patronales de France.

C’est simplement une organisation parmi d’autres.

On peut citer comme autres principales organisations patronales :

  • La confédération des petites et moyennes entreprises (la CPME – ex- CGPME),
  • La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (la FNSEA),
  • L’union professionnelle artisanale (l’UPA),
  • La confédération européenne des indépendants en France (la CEDI France),
  • La confédération intersyndicale de défense et d'union nationale des travailleurs indépendants (la CIDUNATI),
  • L’union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (l’UDES),
  • La fédération nationale des autoentrepreneurs et micro-entrepreneurs (la FNAE),
  • Ou encore l’union nationale des professions libérales (l’UNAPL).

Dernière mise à jour le 26/02/2021