Le Fonds national d’amorçage est une aide prévue par l’État français. Elle existe depuis 2011 et a pris fin en 2017. Ce programme d’aide aux entreprises est soutenu par la Banque publique d’investissement BpiFrance. 

Qu’est-ce que le Fonds national d’amorçage ? 

Créé en 2011, le Fonds national d’amorçage est une aide d’État permettant de disposer d’un budget d’accompagnement aux entreprises. Cette aide appartient au Programme d’Investissements d’Avenir qui existe depuis 2009. Ce dernier est un programme complet de soutien et d’accompagnement aux entreprises françaises qui fonctionne par le biais de diverses actions. 

Ce fonds d’investissement n’existe plus depuis 2017, date de sa clôture. Durant ses 6 années d’existence et de financement, il a pu aider de nombreuses entreprises grâce à ses 600 millions d’euros destinés à accompagner leur croissance pendant leur phase d’amorçage et de démarrage. 

Un total de 29 fonds (350 entreprises) a ainsi été comptabilisé a posteriori, avec une fourchette d’intervention de 15 à 30 millions d’euros par fonds. Ce fonds s’adressait aux entreprises des secteurs de la recherche et de l’innovation dans : 

  • l’alimentation, 
  • les TIC (technologies de l’information et de la communication), 
  • les écotechnologies, 
  • la santé, 
  • les biotechnologies, 
  • et les nanotechnologies. 

Quel est son but et comment fonctionne-t-il ? 

Comme son nom l’indique, le FNA s’adresse aux entreprises en phase d’amorçage. Néanmoins, certaines entreprises en phase de démarrage peuvent aussi recevoir un financement grâce à ce programme. 

Les investissements ne se dirigent pas directement vers les entreprises. En effet, ils passent par des fonds d’amorçage qui redistribuent eux-mêmes les financements aux jeunes entreprises innovantes en besoin. Ces fonds sont encadrés et gérés par des professionnels qui font donc le relais entre le FNA et les entreprises qui profitent de l’aide. 

Le but du FNA ? Soutenir les jeunes entreprises innovantes dans des secteurs variés pour augmenter parallèlement l’accès à l’emploi. 

Le FNA 2, qu’est-ce que c’est ? 

Dans la continuité du Fonds national d’amorçage, le FNA2 a vu le jour en 2018, soit un an après la clôture du FNA. Il devrait prendre fin quatre ans après, soit en 2022.

Ce deuxième programme a le même fonctionnement que son prédécesseur. Toutefois, il ne dispose que de 500 millions d’euros pour aider les jeunes entreprises innovantes dans leur phase d’amorçage et de démarrage. Par contre, le FNA2 s’ouvre à plus de secteurs, par exemple, l’intelligence artificielle, le big data, la fintech, la cybersécurité…

Dernière mise à jour le 21/05/2021