Les CEEI sont des organismes d’intérêt public. Constitués des acteurs économiques majeurs d’une région, ils soutiennent les projets novateurs qui émanent de PME et d’entrepreneurs à l’échelle locale. Leur objectif est de contribuer au développement local.

CEEI, définition

CEEI veut dire « Centre européen d’entreprise et d’innovation ». Implantés à l’échelle locale, ces centres sont des organismes d’intérêt public. Ils ont pour mission de soutenir les projets innovants émanant de PME et entrepreneurs.

Reconnus par la Commission européenne, ils bénéficient du label EC BIC. Tous les Centres européens d’entreprise et d’innovation sont regroupés au sein du réseau EBN (European BIC Network).

Les CEEI sont financés par les services qu’ils fournissent aux entreprises et au collectivités territoriales. Ayant une mission d’intérêt public, les CEEI ne visent pas le profit.

À quoi sert un CEEI ?

Le but des CEEI est de favoriser la création de richesse pour développer un un territoire. Ils veillent à mettre en place efficacement les dispositifs publics qui viennent en aide au PME. Les CEEI ciblent les projets innovants et qui contribuent au développement local. Ainsi, ils épaulent d’une part la création d’entreprises novatrices et d’autre part, ils apportent un soutien à la modernisation des entreprises qui existent déjà.

À cette fin, les CEEI offrent aux entrepreneurs des services d’orientation et d’accompagnement qui privilégient une vision globale. Ils conseillent aussi les entreprises au moment de s’adresser à des services spécialisés.

Chaque CEEI agit à l’échelle d’un territoire. Il forme un réseau local avec les différents acteurs de la zone concernée. Il est chargé de tirer le meilleur parti des compétences de chacune des entités qui le compose. Par ailleurs, les CEEI sont aussi en contact entre eux. Ils sont ainsi à même de mettre en place des coopérations interrégionales.

Qui peut être accompagné par un CEEI ?

Pour avoir droit aux services d’un CEEI, il faut avoir un projet qui soit à la fois novateur et qui bénéficie à l’économie d’une région. En d’autre termes, il faut que le projet impulse d’autres activités, comme le commerce, les transports, la restauration…

La notion d’innovation est ici à prendre au sens large. En effet, il peut s’agir aussi bien de la fabrication de nouvelles technologies, que de la promotion de nouveaux dispositifs de gestion et de financements ou de la conception d’une nouvelle stratégie de coopération.

Concrètement, on retrouve parmi les personnes qui peuvent se faire accompagner par un CEEI :

  • des porteurs de projets,
  • des créateurs d’entreprises,
  • des dirigeants de TPE et PME

La majorité des entreprises qui bénéficient des services des CEEI sont des petites entreprises industrielles, artisanales ou coopératives. Leurs domaines d’activités sont généralement la production ou les services. La plupart du temps, il s’agit d’entreprises qui travaillent en lien avec des grandes, des moyennes ou d’autres petites entreprises.

Qui constitue les CEEI ?

Les CEEI sont formés par les intervenants économiques majeurs d’une région. Issus du secteur privé ou public, il peut s’agir :

  • des collectivités territoriales,
  • des chambres de commerce et d’industrie,
  • d’associations professionnelles,
  • d’organismes de recherche,
  • d’organismes financiers,
  • de centres d’innovation et de transfert de technologie,
  • d’organismes de formation,
  • d’entreprises individuelles, etc.

L’objectif est des CEEI est de mutualiser les ressources des ces différents acteurs issus d’une même zone pour aider les jeunes ou les futurs entrepreneurs. La mise en commun peut concerner des personnels, des savoirs, des financements, des technologies…

Dernière mise à jour le 25/09/2020