La e-réputation correspond à l’image que dégage une entreprise, un individu ou une marque sur internet et donc sur les supports numériques qui en découlent.

La e-réputation, définition

Aujourd’hui, internet et les réseaux sociaux tiennent une part très importante dans les échanges économiques et commerciaux. Pour les entreprises, la réputation qu’elles dégagent en ligne est donc un sujet de préoccupation majeur.

La réputation des entreprises ou des marques sur internet est appelée la e-réputation. On entend parfois aussi parler de web-réputation, de cyber-réputation ou encore de réputation numérique ou réputation internet.

La e-réputation est donc l’idée de l’identité que se font les utilisateurs d’internet d’une entreprise ou d’une marque. Cela peut venir de tous les supports numériques. Elle se base sur tous les types de sources. En effet, elle provient des informations, des avis, des commentaires, des rumeurs, etc. qui concernent un acteur sur internet.

Comment gérer une e-réputation ?

Pour les marques, la surveillance de leur e-réputation est cruciale. En effet, une bonne e-réputation peut leur apporter un élément de différenciation et un atout vis-à-vis de la concurrence. Au contraire, une mauvaise e-réputation peut nuire à l’image de marque et à l’activité commerciale d’une société.

Tout comme une réputation dans la vraie vie, l’e-réputation se travaille et se contrôle. Elle n’est pas forcément le reflet des valeurs et de la culture d’une entreprise. Ainsi, de fausses rumeurs, de mauvais commentaires, qu’ils soient justifiés ou non peuvent affecter une réputation numérique.

Pour bien gérer sa réputation en ligne, deux actions sont à prendre en compte :

  • Surveiller et réaliser des veilles de son e-réputation,
  • Travailler sur l’établissement d’une stratégie web adaptée.

La surveillance de l’e-réputation

Il est important de surveiller en temps réel sa réputation en ligne. Les mauvais commentaires ou avis peuvent apparaitre du jour au lendemain et il est plus judicieux d’y répondre rapidement. Dans le cas de diffamation ou d’attaques injustifiées, la législation est bien sûr présente pour éviter les abus de concurrents ou d’internautes mal intentionnés. Cependant, de vrais avis de clients mécontents peuvent également être publiés et il est important de les traiter.

Pour cela, il est possible de mettre en place des alertes sur Google autour de sa marque ou de son entreprise. Cela permet d’être informé quasi instantanément en cas de publication de contenu relatif à l’alerte choisie.

Il est également possible de répondre aux avis et parfois de les modérer directement sur les plateformes où ils sont publiés (Tripadvisor, Facebook, Booking, etc.).

La création de contenu pour mieux orienter sa réputation

Certaines entreprises préfèrent essayer de cacher les mauvais avis à leurs sujets. Pour cela, elles tentent de reléguer des articles peu favorables à leurs sujets à des endroits moins visibles sur le net. En effet, il existe certaines manœuvres et des agences spécialisées pour reléguer des contenus à des pages plus lointaines des moteurs de recherche. Cependant, ces procédés dépendant grandement des algorithmes des moteurs de recherche et ne sont pas très éthiques.

Alors, pour s’assurer une bonne e-réputation, rien de mieux que d’y travailler en créant soi-même une image de qualité sur le web.

Pour cela, il est possible de miser sur l’inbound marketing. L’idée repose sur le fait de créer du contenu intéressant, pour attirer les visiteurs sur ses plateformes numériques et accroitre sa notoriété. De cette manière, les visiteurs peuvent se convertir en leads puis en clients et s’attacher à une entreprise ou une marque en ligne.

La création de contenu de qualité va aider à influer sur la e-réputation d’un acteur du web. Ses partenaires, des abonnés et d’éventuels influenceurs peuvent ainsi également collaborer au développement d’une bonne réputation web.

Dernière mise à jour le 13/10/2020