Le coût pour mille ou CPM est un terme utilisé dans le contexte de la publicité. Cependant, son sens change selon le contexte publicitaire concerné, si c’est pour de la publicité traditionnelle ou bien pour de la publicité display (sur Internet).

Le coût pour mille, définition dans la publicité traditionnelle

Dans les médias traditionnels, on utilise le coût pour mille comme indicateur pour le coût de mille contacts publicitaires. Cela permet notamment d’effectuer des comparaisons entre les coûts de différents supports ou de différents médias.

Lorsque l’on parle de médias traditionnels, on inclut :

  • La publicité imprimée dans la presse,
  • La publicité d’affichage,
  • La télévision,
  • La radio…

Le CPM est donc un indice de comparaison très utilisé mais qu’il faut cependant allier à d’autres critères. En effet, la qualité de l’emplacement, la qualité de l’audience visée... peuvent également influer sur la qualité et l’impact d’une campagne publicitaire.

Calcul du coût pour mille dans la publicité traditionnelle

Pour calculer le CPM, il faut diviser le prix d’une annonce publicitaire par la portée de cette annonce et multiplier le tout par mille.

CPM = prix de l’annonce / portée * 1000

Le résultat correspond donc au prix du contact en milliers.

Exemple de comparaison de coûts :

Si l’affichage d’une publicité en quatrième de couverture d’un magazine coûte 10 000 €, et que ce magazine sera distribué à 100 000 lecteurs, le coût par mille est de 100 €.

(10 000 / 100 000 * 1000 = 100)

Si dans un autre magazine, on propose le même emplacement publicitaire au prix de 20 000 €, mais pour une portée à 300 000 lecteurs, le coût par mille est alors de 67 €.

(20 000 / 300 000 * 1000 = 67)

Le second magazine propose donc une offre plus intéressante puisque pour toucher 1000 personnes, le coût est de 67 €, contre 100 € dans le premier.

Le coût pour mille, définition dans la publicité display

Sur Internet, pour la publicité digitale, le CPM correspond à la méthode de valorisation des espaces publicitaires. Ces espaces peuvent être :

  • Des bannières,
  • Des vidéos,
  • Ou encore des boutons…

On ne calcule pas les impacts publicitaires de la même manière en publicité traditionnelle et en display pour le simple fait que dans cette dernière, l’offre est modulable. En effet, sur Internet les créations s’affichent dynamiquement. Il est ainsi possible pour les annonceurs de contrôler le volume de leurs campagnes. Ainsi, sur une même page, on peut voir apparaitre différentes annonces, en fonction du volume demandé par chaque client.

Calcul du coût pour mille dans la publicité display

Il n’existe pas de formule pour calculer le CPM en display. En effet, il correspond simplement au prix sur lequel se mettent d’accord un annonceur et un hébergeur d’annonce.

Ainsi, le CPM correspond au prix de l’annonce pour qu’elle soit vue 1000 fois à un emplacement décidé.

Le CPC, un autre outil complémentaire au CPM en display

Si avec une simple publicité, une entreprise pense atteindre un fort taux d’engagement, elle peut se contenter de contracter des publicités en CPM.

Sinon, une publicité facturée au coût par clic (CPC) peut être plus intéressante. Dans ce cas, le paiement vers l’hébergeur de l’annonce n’est pas réalisé en fonction du nombre de vues, mais en fonction du nombre de fois où les internautes ont cliqué dessus.

Dernière mise à jour le 04/03/2021