La Chaîne de valeur est une étude qui permet par un ensemble d’étapes d’identifier les activités génératrices de valeur. Il s’agit d’un outil stratégique en interne pour évaluer un domaine d’activité et ainsi limiter la concurrence. La chaîne de valeur est en principe un concept qui a été développé pour schématiser une entreprise et regrouper les activités interconnectées.

Une Chaîne de valeur, définition et utilisation

La chaîne de valeur existe pour examiner la capacité d'un domaine d'activité stratégique dit DAS, d'une entreprise ou d'un organisme afin d’obtenir un avantage concurrentiel. Une étude est menée sous forme d’étapes correspondant aux services de l'entreprise ou, de manière arbitraire, aux activités complexes imbriquées qui constituent l'organisation.

De ce fait, grâce à ce processus, la direction d’une entreprise peut orienter ses décisions selon une stratégie misant sur les points forts constatés. Par le biais de ces résultats, l’entreprise peut générer une offre commerciale plus intéressante pour ses clients.

Par conséquent, étudier la chaîne de valeur d’une société consiste à identifier ses activités clés, à savoir celles qui, de par leur nature ou leur organisation, apportent un avantage sur la concurrence permettant à celle-ci de se différencier sur son secteur. La société pourra se concentrer sur son positionnement et garantir une activité future plus stable.

Voici quelques exemples de positionnements stratégiques suite à une étude de chaîne de valeur :

  • identifier les compétences fondamentales,
  • externaliser certaines activités,
  • choisir des axes de diversification et de développement,
  • déterminer des FCS : facteurs clés de succès...

Domaines d’activités d’étude

Une étude de chaîne de valeur met en évidence les activités, les services ou secteurs qui lui permettent de se distinguer. Elle aide à mieux comprendre la manière dont l’entreprise fonctionne pour créer de la valeur.

Il est question d’étudier des fonctions telles que :

  • Les fonctions dites opérationnelles - créatrices de valeur
    • L’activité achat : obtenir une exclusivité produit qui créera en conséquence une valeur importante (par exemple l’exclusivité de la diffusion d’un événement sportif)
    • L’activité logistique : améliorer les coûts ou la livraison peut générer une création de valeur (meilleure qualité logistique)
    • L’activité production : garantir la qualité et respecter les délais (personnalisation et adaptation du process de production)
    • L’activité marketing : élaborer une offre commerciale adaptée aux besoins des clients cibles
    • L’activité vente : créer des relations commerciales durables et efficaces (utilisation d’un CRM ou d’un suivi client personnalisé)
    • L’activité service après vente : offrir des services complémentaires pour satisfaire au mieux le client (ample disponibilité du SAV)
  • Les fonctions dites support - l’allègement des services opérationnels
    • L’activité gestion des ressources humaines : assurer le suivi des employés (recrutement spécifique)
    • L’activité administrative : capacité à pouvoir financer le développement de l’entreprise (acquisition stratégique)
    • L’activité recherche & développement : intégrer les nouvelles technologies dans les process de l’entreprise
    • L’activité système d’information : mise en place d’une base de données performante (meilleur suivi commercial)

Après avoir identifié les activités créant de la valeur, la direction peut agir de plusieurs façons :

  • se recentrer sur les activités créatrices de valeur : cela lui permet de se concentrer sur le développement d’avantages face à la concurrence et se positionner plus favorablement sur son marché
  • modifier son fonctionnement : l’entreprise estime que la création de valeur actuelle n’est pas suffisante ou il a été constaté qu’elle perd de la valeur sur une activité et remet en cause sa stratégie

Dernière mise à jour le 07/09/2020