Le terme partenaires sociaux désigne tous les agents économiques qui prennent part aux négociations sur les sujets sociaux. On y inclut donc les syndicats de salariés et les organisations patronales.

Dans certains cas, les discussions peuvent être tri-partites si les pouvoirs publics se joignent aussi aux discussions.

Les partenaires sociaux, qui sont-ils ?

Les partenaires sociaux sont les différentes organisations et syndicats qui représentent les employeurs et les travailleurs. L’expression désigne donc tous les représentants des associations patronales et des syndicats de salariés.

On y inclut tous les agents économiques, quelles que soient leurs convictions ou les organisations auxquelles ils sont rattachés.

Quelles sont les missions qui relèvent des partenaires sociaux ?

Les partenaires sociaux ont un rôle à jouer sur tous les aspects relatifs au monde du travail.

Tout d’abord, ce sont eux qui sont responsables de la gestion de certains organismes paritaires comme l’assurance retraite ou l’Unedic. Ils peuvent ainsi agir sur les accords collectifs relatifs à la prévoyance ou à la retraite ou sur les conventions collectives des diverses branches.

Mais ils traitent également de nombreux autres sujets tels que :

  • Les conditions de travail au sein des entreprises,
  • La fixation des barèmes de salaires,
  • Les différents aspects de la formation continue, etc.

En ce sens, ils sont habilités à mener les discussions et les négociations qui opposent parfois les employeurs et les salariés. Dans le cas où les partenaires sociaux ne trouvent pas un accord qui convient à toutes les parties, ils peuvent alors décider de faire intervenir l’État. Cependant, les pouvoirs publics n’interviennent et ne légifèrent qu’en dernier recours.

Les intérêts des différents membres représentants des partenaires sociaux sont presque toujours diamétralement opposés. En effet, les représentants patronaux prônent et recherchent généralement plus de souplesse et de flexibilité dans les mesures.

Qui composent les partenaires sociaux ?

Tous les syndicats ou organisations ne sont pas des partenaires sociaux. Les syndicats des salariés, par exemple, doivent avoir réalisés au moins 10% des suffrages lors du premier tour d’une élection professionnelle pour être considérés comme un syndicat représentatif. Une fois qu’ils sont considérés ainsi, ils peuvent alors désigner un représentant de leur organisation : un délégué syndical. C’est ce dernier qui se chargera de négocier les accords, de présenter des revendications, etc. au sein des partenaires sociaux.

Parmi les plus importants représentants du côté des organisations patronales, on retrouve notamment :

  • Le MEDEF (le mouvement des entreprises de France),
  • La CGPME (la confédération des petites et moyennes entreprises),
  • Ou encore l’UPA (l’union patronale des artisans)…

Et du côté des syndicats de travailleurs, les plus connus et médiatisés sont :

  • La CGT (la confédération générale du travailleur),
  • FO (force ouvrière),
  • La CFDT (la confédération française démocratique du travail),
  • La CFTC (la confédération française des travailleurs chrétiens),
  • Ou encore la CGC (la confédération générale des cadres)...

Dernière mise à jour le 18/02/2021