L’actif économique est ce dont une entreprise a besoin pour fonctionner. On regroupe sous le terme de l’actif les actifs immobilisés de l’entreprise et son besoin en fonds de roulement. En comptabilité générale, on définit l’actif comme un élément qui génère une valeur positive pour l’entreprise (dont l’entreprise est donc propriétaire).

L’actif, définition

Un actif correspond à un bien ou une créance détenu par une entité économique (une entreprise mais cela peut aussi être un institutionnel, un particulier, etc.).

L’actif se décompose en trois catégories, qui sont ensuite additionnées pour être passées dans le bilan comptable : l’actif immobilisé, l’actif circulant et les comptes de régularisation. 

Lorsque l’actif disponible n’est pas suffisant par rapport au passif exigible, l’entreprise est alors en faillite. 

L’actif économique d’une entreprise permet d’identifier le capital indispensable dont elle a besoin pour son activité. On le calcule en faisant la somme des actifs immobilisés (le fonds de commerce, les brevets, les équipements de l’entreprise, les participations financières, etc.) et de son besoin en fonds de roulement (d’exploitation et hors exploitation). 

 

Exemples d’actif

Actif immobilisé : 

  • Le fonds de commerce ;
  • Les brevets ;
  • Les constructions mobilières (bureaux, terrains, bâtiments, etc.) ;
  • Les équipements (mobilier, outils, machines, matériel informatique, etc.) ;
  • Le matériel de transport ;
  • Les filiales d’une entreprise ;
  • La participation dans d’autres entreprises, etc.

Actif circulant : 

  • Marchandises destinées à être vendues par l’entreprise ;
  • Marchandises utilisées, destinées à être transformées par l’entreprise pour la production d’autres biens ou services ;
  • Produits finis, transformés en créances lors de leur ventes ;
  • Créances, transformées en liquidité une fois que le client a réglé ;
  • Le stock ;
  • La trésorerie ;
  • Les soldes de trésorerie, etc.

Calculs de l’actif

En comptabilité, on dresse l’actif et le passif dans un bilan comptable. L’actif y regroupe l’actif courant, l’actif circulant, l’actif corporel, l’actif sous-jacent et l’actif net. 

Calculs des différents types d’actifs d’une entreprise : 

  • Actif courant : tous les biens que possède l’entreprise qui sont voués à être utilisés ou vendus durant l’exercice comptable ;
  • Actif circulant : les stocks + les créances + les placements financiers + la trésorerie ;
  • Actif corporel : la valeur des biens matériels
  • L’actif sous-jacent : la valeur des produits dérivés que possède l’entreprise
  • L’actif net : actif courant + actif circulant + actif corporel + actif sous-jacent + autres actifs – dettes.

L’actif économique d’une entreprise correspond en fait, la plupart du temps, à son patrimoine, il est parfois aussi appelé fonds opérationnels engagés ou capitaux investis. 

L’actif et le passif, les différences

Le bilan comptable d’une entreprise est basé sur son actif et son passif. 

L’actif, comme vu précédemment comptabilise tous les biens que l’entreprise possède (le fonds de commerce, les brevets, les équipements de l’entreprise, les participations financières etc…), alors que le passif comptabilise, quant à lui, les différentes ressources de l’entreprise (ses dettes et ses capitaux propres). 

Dans le bilan comptable, l’actif se situe dans la colonne de gauche et le passif dans la colonne de droite. Il faut toujours en théorie que l’actif et le passif soient égaux.