Dans l’univers financier, la valeur ajoutée représente la richesse qu’une entreprise produit dans le cadre de son processus de production ou de transformation. Elle est obtenue en enlevant du chiffre d’affaires tous les coûts intermédiaires atterrants (matières et services à acheter pour produire).

La valeur ajoutée, qu’est-ce que c’est ?

La valeur ajoutée fait partie des différents indicateurs économiques utilisés en finance pour mesurer la valeur que crée une entité économique. Cela peut alors concerner la richesse créée par :

  • une entreprise,
  • un secteur d’activité tout entier,
  • un agent économique...

Lorsque l’on parle de valeur ajoutée (VA), on se réfère toujours à de la création de richesse brute.

La valeur ajoutée est généralement définie comme le solde du compte de production d’une entité économique. L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) donne comme définition précise de la VA qu’elle « est égale à la valeur de la production diminuée de la consommation intermédiaire ». Il s’agit donc de la richesse brute créée avant que l’on y soustrait la rémunération des salariés, des apporteurs de capitaux ou des administrations.

C’est en fait elle qui permet de les rémunérer et que des personnes tierces participent au fonctionnement de l’entreprise.  La richesse créée sert en effet en partie à payer les rémunérations des salariés, les dividendes, les taxes, les impôts, les cotisations, etc. Ce qu’il reste en plus de cette somme sert ensuite à enrichir l’entreprise elle-même.

Comment calculer la VA ?

Comme indiqué précédemment, la valeur ajoutée représente la valeur de la production à laquelle on soustrait la consommation intermédiaire. Il existe deux manières de la calculer : en partant du résultat net ou bien en partant de la marge commerciale. Dans les deux cas, il est important de se référer au plan comptable général pour suivre les comptes à jour à imputer au calcul.

Calcul de la valeur ajoutée basé sur le résultat net

Valeur ajoutée = résultat net + charges exceptionnelles - produits exceptionnels + charges financières - produits financiers + autres charges - autres produits + charges de personnel + impôts et taxes + impôt sur les bénéfices + dotation aux amortissements et aux provisions - reprises sur amortissements et provisions

Calcul de la valeur ajoutée basé sur la marge commerciale

Valeur ajoutée = marge commerciale + production de l'exercice - achats d'approvisionnements + / - variation des stocks d'approvisionnements - frais accessoires d'achat d'approvisionnements + rabais, remises et ristournes sur l'approvisionnements - autres charges externes 

À quoi sert le calcul de la valeur ajoutée ?

La VA fait partie des différents indicateurs utilisés pour mesurer la valeur qu’une entité réalise lors de sa production. En d’autres termes, c’est ce qui permet de mettre en lumière le supplément de valeur qu’une société apporte à un bien ou un service qui provient d’un tiers. C’est donc une notion très importante en finance et en comptabilité mais aussi en marketing, puisqu’elle donne une idée de l’avantage concurrentiel d’une entreprise par rapport à ses concurrents du même domaine.

Par ailleurs, la VA est aussi une donnée utilisée comme base de calcul pour d’autres notions clés en économie. En effet, elle sert de base au calcul de la TVA et pour la mesure du PIB d’un pays.

Enfin, plusieurs ratios sont aussi issus du calcul de la VA. Elle sert en effet à calculer les ratios financiers suivants :

Taux de valeur ajoutée = VA / chiffre d’affaires hors taxes

Taux de rendement des capitaux investis = VA / actifs productifs bruts

Productivité du travail = VA / charges de personnel

Dernière mise à jour le 06/07/2021