Le savoir-faire, ou compétences opérationnelles, regroupe l’ensemble des expériences acquises par un individu dans un domaine d’activité précis. Au même titre que le savoir et le savoir-être, le savoir-faire fait référence à la notion de compétences. Comme son appellation l’indique, il permet de mettre en action un certain savoir, Je sais + verbe d’action + activité.
 

Qu’est-ce que le savoir-faire ?

Par définition, le terme « savoir-faire » désigne l’ensemble des capacités d’un individu à effectuer quelque chose avec aisance. Le savoir-faire fait partie de la notion de compétences, au même titre que le savoir et le savoir-être.

Comment différencier le savoir-faire du savoir et du savoir-être ?

Le savoir-faire, aussi appelé compétence opérationnelle, le savoir et le savoir-être, aussi appelé compétence comportementale, désignent trois types d’aptitudes. Mais comment les différencier ?

Le savoir

Dans un premier temps, nous retrouvons le savoir. Cette aptitude désigne simplement l’ensemble des connaissances ayant été acquises au cours du cursus scolaire ou universitaire, de formations, par la littérature ou simplement par l’expérience. En d’autres termes, il s’agit-là des grands domaines de savoirs théoriques qui permettent la maîtrise d’un métier. Afin de répertorier les savoirs, il suffit de mettre en place une liste de ce que l’on sait faire, et ce, sans se censurer.

Par exemple : je sais réaliser une étude de marché, je maîtrise l’ensemble des logiciels de la suite bureautique Microsoft Office, je sais faire un reporting, je sais mettre en place un plan de communication, etc.

Le savoir-être

Nous retrouvons ensuite le savoir-être, aussi connu sous l’appellation de compétences comportementales. Le savoir-être désigne l’ensemble des aptitudes qui sont adoptées dans le cadre professionnel. Il s’agit de l’ensemble des valeurs, des qualités professionnelles, et, comme son nom l’indique, des qualités comportementales. Le savoir-être ne fait pas partie d’un enseignement théorique mais de la personne que nous sommes dépendamment, en autres, de notre éducation. Intelligence émotionnelle, générosité ou encore courtoisie font partie du savoir-être et se reflètent dans la manière de travailler. Cette aptitude peut se verbaliser de la manière suivante : « Je suis + adjectif. »

Par exemple : je suis dynamique, je suis autonome, je suis empathique ou encore, je suis méticuleux.

Le savoir-faire

Enfin, nous retrouvons les compétences opérationnelles. Ces dernières se réfèrent principalement à la pratique, soit à la capacité à réaliser une tâche concrète. Il s’agit donc de l’application de compétences ayant été acquises par le passé, soit, en d’autres termes, de mettre en action un certain savoir dans le cadre professionnel. Cette aptitude peut se verbaliser de la manière suivante : « Je sais + verbe d’action + activité. »

Par exemple : je sais créer un tableau sur Excel, je sais écrire 35 mots à la minute ou encore, je sais créer un devis.

Dernière mise à jour le 09/04/2021