Le Happiness Manager, ou « Chief Happiness Officer », endosse le rôle d’un manager ayant des ambitions créatives et modernes, liées au bien-être au travail.

Qu’est-ce qu’un Happiness Manager ?

Le terme « Directeur du bonheur », plus connu sous sa forme anglophone d’« Happiness Manager », définit une profession qui a récemment vu le jour dans la Silicon Valley.

Ce poste, aussi connu sous le nom de « Chief Happiness Officer », pour l’acronyme « CHO », tend à assurer l’avenir du bien-être au travail.

Quel est le rôle principal du Happiness Manager ?

Comme son nom l’indique, le Happiness Manager endosse le rôle d’un manager ou d’un DRH (Directeur des Ressources Humaines), mais avec des ambitions plus créatives et de ce fait, plus modernes.

Le périmètre de travail d’un Happiness Manager s’étend sur :

  • Les conditions matérielles de travail ;
  • Les activités « team-building » ;
  • L’organisation du temps de travail ;
  • Le marketing et la communication.

Le Chief Happiness Officer à généralement à sa charge le même type de mission qu’un Directeur des Ressources Humaines. Parmi ces tâches dites « classiques », il y a par exemple les tâches administratives.

D’autre part, le Chief Happiness Officer a pour missions de :

  • Réguler les tensions pouvant être liées à la charge de travail ;
  • Organiser des événements au sein de l’entreprise, ou à l’extérieur, dans le but d’apporter une certaine cohésion à l’ensemble des salariés ;
  • Rester attentif aux situations individuelles de chaque employé ;
  • Assurer une bonne communication, claire et transparente dans l’entreprise afin de permettre à chaque personne de s’exprimer librement sur le fonctionnement ou les relations existantes au sein de l’entreprise ;
  • Prêter attention aux évolutions pouvant être anxiogène comme l’a mise en place d’une nouvelle stratégie, le déménagement de l’entreprise ou encore son rachat, etc.
  • Apporter des solutions à l’ensemble des problèmes impliquant l’humain au sein de l’entreprise.

De manière générale, le Chief Happiness Officer doit être à l’écoute et assurer la bienveillance au sein de l’entreprise. Il doit veiller à la bonne intégration de l’ensemble des salariés et au bon climat social au sein de l’entreprise.

Quel est le profil d’un Happinnes Manager ?

Ayant de nombreuses responsabilités au sein d’une entreprise, le Chief Happiness Officer doit avant tout être une personne :

  • Productive ;
  • Autonome ;
  • Créative ;
  • Loyale ;
  • Sociable et à l’écoute ;
  • Et performante.

À noter : Être à l’écoute, savoir adopter une attitude bienveillante et savoir faire preuve d’empathie font partie des caractéristiques propres d’un Happiness Manager.

D’autre part, un Chief Happiness Officer doit démontrer des compétences professionnelles dans :

  • La gestion administrative ;
  • La communication, à l’écrit comme à l’oral.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir Happiness Manager ?

En l’absence de formation entièrement dédiée à ce métier, il est généralement conseillé de suivre un cursus au sein d’une École de Commerce. Enfin, des formations liées aux secteurs de la philosophie, de la psychologie ou encore des Lettres et Sciences Humaines sont une véritable valeur ajoutée.

Dernière mise à jour le 18/01/2021