Le brown-out est une pathologie professionnelle au même titre que le burn-out ou le bore-out. Cette maladie se déclare quand un salarié éprouve des difficultés à trouver du sens aux tâches qu’il accomplit. Il perd donc peu à peu sa motivation et éprouve des difficultés à demeurer productif sur ses missions.  

Qu’est-ce que le brown-out ? 

Le brown-out fait partie des pathologies du travail reconnues médicalement. Il s’agit de la maladie professionnelle la plus récemment identifiée. Littéralement, sa traduction signifie “coupure d’électricité” ou “panne de courant”. De manière imagée, le courant peut apparaître comme la motivation du salarié, son énergie et sa force de productivité. Quand il souffre de brown-out, il faut donc imaginer que cette énergie se coupe et que l’employé s’éteint. 

Cette pathologie peut se résumer par la perte globale de la motivation d’un salarié qui ne parvient plus à donner du sens à son activité professionnelle. Plus simplement, cette maladie survient quand un employé ne se sent plus utile. 

Parmi ses symptômes, on peut retrouver : 

  • l’exécution mécanique des tâches quotidienne, 
  • la perte grandissante de la motivation donnant lieu à de la procrastination, 
  • le manque d’investissement dans le travail et dans la vie de l’entreprise,
  • le manque de sens au niveau du travail effectué ou de l’entreprise dans sa globalité et l’impression de manquer d’utilité à différentes échelles, voir de réaliser un travail absurde. 

Quelle est la différence avec le burn-out et le bore-out ? 

Le brown-out, le bore-out et le burn-out sont trois pathologies professionnelles reconnues par le corps médical. Comme vu précédemment, le brown-out représente la perte de motivation due à un sentiment d’inutilité au travail. Le bore-out quant à lui, se résume par l’ennui au travail. Il apparaît généralement quand un employé n’a pas assez de travail à accomplir ou ressent un manque de diversité ou de challenge dans son travail. Ce sentiment de lassitude le conduit alors à faire baisser sa confiance professionnelle. Enfin, le burn-out est la maladie professionnelle la plus connue. Il s’agit d’une trop grande charge professionnelle et d’une montée du stress dans l’exercice des activités. Elle peut, dans ses formes les plus graves, conduire à la dépression. 

Ces trois maladies affectent le salarié qui en souffre. Elles altèrent sa santé mentale et physique et conduisent par conséquent à une perte de sa productivité (voire, à un arrêt) au travail. Il appartient donc aux entreprises de prendre les mesures nécessaires pour sensibiliser les salariés à leur bien-être au travail et les encourager à se confier dans le cas ou ils ressentiraient un symptôme de l’une ou l’autre de ces pathologies. 

À savoir : De nombreuses stratégies permettent de lutter contre ces pathologies professionnelles. Pour en savoir plus, retrouvez le focus “Risques psychosociaux : burn-out, bore-out, brown-out : comment les prévenir ?

Dernière mise à jour le 04/06/2021