La méthode SMART fait partie des outils marketing pour formuler des objectifs clairs, simples et concis. C’est un outil utilisé en interne dans les entreprises qui s’inscrit dans une démarche de management par objectifs. 

Les objectifs SMART, qu’est-ce-que c’est ?

Dans les domaines du marketing, de la gestion de projet ou du management, on utilise beaucoup les objectifs SMART, souvent également appelés la méthode SMART. SMART (qui veut dire « malin » ou « intelligent » en anglais), sert ici d’acronyme pour cinq critères : 

  • Spécifique ou Simple
  • Mesurable
  • Accessible, Atteignable ou Acceptable
  • Réaliste
  • Temporel

Il n’y a pas de consensus sur la traduction de l’objectif SMART, c’est pourquoi pour certaines lettres on peut retrouver plusieurs traductions. À l’origine, en anglais, les lettres signifient : Specific, Measurable, Achievable, Relevant et Timed. 

Il s’agit donc des cinq paramètres à prendre en compte au moment de définir des objectifs à atteindre, que ce soit au global pour une entreprise ou directement pour les objectifs d’un employé. La méthode SMART repose donc sur la théorie que si un objectif remplit ces cinq critères, il est alors mieux défini, plus clair et plus facile à appréhender. Ainsi, il est donc aussi plus facile à atteindre.

Détails des critères des objectifs SMART 

S : Spécifique

Pour remplir ce critère, il faut que l’objectif soit formulé de manière précise et facilement compréhensible sans risquer de causer une éventuelle incompréhension. S pourrait aussi être utilisé pour « simple » ! En effet, il faut que quiconque lise l’objectif en comprenne l’idée et le but à atteindre. 

M : Mesurable

« Mesurable » est un critère qui assure l’aspect concret de l’objectif. Pour respecter ce critère, il faut fixer un objectif quantifiable, dont la réalisation peut être observée en temps, en quantité… Il ne faut pas que l’appréciation de l’accomplissement de l’objectif puisse être jugé sur des critères subjectifs. 

A : Accessible, Atteignable ou Acceptable

Le critère accessible est à intégrer lorsque l’on fixe des objectifs pour s’assurer qu’ils sont réalisables. Un objectif peut être ambitieux mais il ne doit pas être démesuré. Si l’on sait d’avance qu’il n’est pas atteignable, cela peut créer de la démotivation.

R : Réaliste

En corrélation avec le critère précédent, on retrouve l’aspect réaliste d’un objectif comme part importante à respecter. La faisabilité d’un projet doit sauter aux yeux, pour ne pas risquer de décourager les parties prenantes si elles ne voyaient pas l’objectif comme réalisable. 

T : Temporel

Cette dernière partie permet d’encadrer un objectif dans le temps. En effet, quel que soit le type d’objectif fixé, il est impératif qu’il soit limité dans le temps. Cela permet de rejoindre l’aspect mesurable d’un projet et éviter de réaliser des dépenses inutiles en termes d’énergie, ou de ressources financières dans le cas où le projet s’enliserait. Il faut donc déterminer dès la création des objectifs d’un délai à respecter avec une vraie date butoir, que ce soit à court, à moyen ou à long terme. 

Pourquoi utiliser les objectifs SMART ? 

La définition d’objectifs en suivant la méthode SMART peut prendre un petit peu de temps mais il s’agit en fait de temps gagné par la suite. En effet, un objectif SMART est complet. Une fois qu’il est défini en suivant les cinq critères, il n’est pas nécessaire de prendre du temps pour l’expliquer ou donner des détails complémentaires. 

Par ailleurs, une fois les objectifs réalisés, l’évaluation qui suit est aussi plus rapide. Son avancement et son accomplissement sont facilement observables grâce à sa mesurabilité et à la variable de temporalité. 

Dernière mise à jour le 25/09/2020