La médecine du travail est une spécialité médicale visant à maintenir le bien-être social, mental et physique dans le cadre professionnel.

La médecine du travail, définition

Exclusivement réservée au cadre professionnel, la médecine du travail est une spécialité médicale ayant pour but de garder le meilleur niveau de bien-être physique, social et mental de l’ensemble des travailleurs.

Quelles sont les principales fonctions de la médecine du travail ?

Destinées aux travailleurs de toutes les professions, la médecine du travail doit veiller à ce qu’aucune dégradation ou altération ne perturbe leur santé. Ainsi, elle permet de :

  • Préserver toutes les conditions d’hygiène à appliquer sur un lieu de travail ;
  • Prévenir les risques liés au bouleversement du bien-être sanitaire ;
  • Établir un suivi concernant l’état de santé des travailleurs.

Qui sont les médecins qui composent la médecine du travail ?

Un médecin du travail est un professionnel de la santé pratiquant son activité au sein-même des entreprises. Il a la possibilité d’établir un lien direct avec le salarié, autrement dit entre la santé et le travail. Ainsi, le médecin du travail peut intervenir à tout moment, de manière préventive ou réparatrice.

À noter : comme tout autre professionnel du secteur médical, le médecin du travail est soumis à un code déontologique. De ce fait, ce dernier est tenu de respecter les principes de moralité, de probité, de dévouement et de secret professionnel.

Dans quel cas de figure intervient-elle ?

Agissant dans le cadre préventif, le médecin du travail est sollicité dans le but de :

  • Perfectionner les conditions de vie auxquelles sont exposées les travailleurs dans le cadre professionnel ;
  • Adapter le rythme de travail et la répartition des postes/tâches en fonction de la santé physique et mentale de chacun ;
  • Protéger et prévenir les salariés contre tous types de nuisances liées aux risques d’accident et d’utilisation de produit dangereux par exemple ;
  • Prévenir les situations liées à l’hygiène généralement, au harcèlement et à la consommation d’alcool ou de drogue ;
  • Anticiper l’expansion d’épidémie ;
  • Sensibiliser les employés en ce qui concerne la santé publique ;
  •  Procéder à des visites médicales, etc.

De plus, la médecine du travail intervient généralement dans trois étapes du parcours professionnel d’un salarié.

  • Lors de son embauche, soutenue par la signature du contrat de travail, ou à la fin de sa période d’essai, un salarié se doit de passer un examen médical afin de prendre connaissance de son état médical. Cet examen permet ainsi de juger si oui ou non, la santé du travailleur est en adéquation avec les tâches qu’il a à exécuter ;
  • L’examen période permet de s’assurer que la santé du salarié est stable ;
  • L’examen de reprise du travail concerne les salariés ayant fait face à une longue période d’arrêt de travail. Dans ce cas, le médecin du travail évalue leur état et détermine la capacité ou non à reprendre le travail.

Dernière mise à jour le 20/11/2020