Un cabinet de recrutement est une entreprise qui aide d’autres sociétés dans leurs processus de recrutement. Ce sont des entreprises de service. Aujourd’hui, en France comme partout dans le monde, il en existe de plus en plus, généralistes ou spécialisés qui entrent sur le marché du « consulting ».

Un cabinet de recrutement, qu’est-ce que c’est ?

Un cabinet de recrutement est une entreprise de services : elle offre à d’autres entreprises (ses clients), un service que ces dernières ne sont pas à même de réaliser en interne.

Le but des cabinets de recrutement, comme son nom l’indique, est donc d’aider ses clients à recruter. Ils peuvent agir sur la totalité des recrutements d’une entreprise, ou seulement sur quelques postes clés. En général, les sociétés font appel à des cabinets pour des missions ponctuelles et précises.

Les cabinets peuvent être généralistes et aider aux recrutements à tous les niveaux d’emploi, pour toutes sortes de missions, ou bien être spécialisés dans certaines industries.

Depuis une dizaine d’années, on a ainsi vu un boom des cabinets spécialisés dans le recrutement des métiers du digital.

En France, les cabinets de recrutement sont rattachés au niveau de la comptabilité nationale dans le secteur tertiaire.

Quelles sont les missions des cabinets de recrutement ?

Chaque cabinet a ses propres manières de procéder et leurs missions peuvent différer selon ce que désire chaque client. Mais on retrouve les tâches suivantes parmi les missions les plus courantes des cabinets :

  • Analyser les besoins d’une entreprise cliente pour définir les profils à recruter,
  • Définir les stratégies de recrutement à mener en fonction du profil recherché et du secteur d’activité du client,
  • Identifier les candidats qui correspondent le mieux au poste parmi un éventail de profils,
  • Mener les premiers entretiens de sélection,
  • Réaliser des prises de références pour les candidats sélectionnés et vérifier les diplômes, acquis, expériences…
  • Synthétiser les résultats de recherche et proposer des short lists de candidats aux entreprises clientes,
  • Réaliser un suivi pour vérifier la bonne intégration d’un candidat dans le poste qui était prévu pour lui.

Quels sont les différents types de cabinets de recrutement ?

Si l’on catégorise les cabinets de recrutement, on en distingue trois grandes familles : les cabinets de recrutement en base de données, ceux qui recrutent par annonces et ceux qui utilisent des méthodes d’approche directe. Certains choisissent de mixer deux des stratégies voire utilisent les trois.

Cabinet de recrutement en bases de données

Ces cabinets fonctionnent via la création de leurs propres bases de données ou l’utilisation de bases de données externes. Ainsi, ils constituent des CVthèques hébergées sur des sites appelés les jobboards. Parmi les jobboards les plus connus on retrouve notamment l’Apec, Cadremploi, Monster, Keljob, etc.

Cabinet de recrutement par annonces

Ce type de cabinets fonctionne en utilisant la même stratégie qu’une entreprise qui recrute. Ils publient des offres d’emploi (en général sans dévoiler le nom de leur client), puis réceptionnent et sélectionnent des profils reçus.

Cabinet de recrutement par approche directe

Cette dernière famille de cabinets porte aussi parfois le nom de chasseurs de têtes. Dans ce cas de figure, ce sont les cabinets qui vont directement au contact des profils qui les intéressent. Ils démarchent ainsi parfois des personnes déjà en poste et qui n’ont pas fait de démarche de recherche d’emploi.

Pourquoi faire appel à un cabinet de recrutement ?

Il existe différentes raisons pour lesquelles des sociétés peuvent décider de confier leurs recrutements à un cabinet.

La première et la plus évidente est lorsque les sociétés n’ont pas les ressources nécessaires pour les réaliser en interne. En effet, le recrutement peut prendre du temps et demande des compétences adéquates. Lorsqu’une société recherche des profils spécifiques sans succès, elle peut alors décider de faire appel à des professionnels.

Pour des postes qui nécessitent des connaissances pointues et peu courantes, il arrive par exemple qu’il n’y ait personne au sein d’une société qui soit capable d’évaluer les compétences d’un candidat.

À noter cependant, le fait de passer par un cabinet augmente sensiblement les coûts liés au recrutement.

Dans certains cas, il arrive aussi parfois que les entreprises ne souhaitent pas attirer les candidats via leur nom ou leurs conditions de travail. En effet, ces données peuvent biaiser les résultats de recherche, notamment si les conditions de travail sont excellentes ou que l’entreprise jouit d’une très bonne réputation. Il peut alors y avoir un très grand nombre de candidats, simplement plus intéressés par le fait de rejoindre la société que réellement qualifiés pour le poste.

Ainsi, le fait de passer par un cabinet leur permet de garder un côté « anonyme » et de bénéficier d'un premier filtre de choix.

Dernière mise à jour le 19/11/2020