En comptabilité, le livre-journal (ou journal général) désigne un document qui rassemble chronologiquement toutes les transactions comptables d’une entreprise. Il se présente sous la forme d’un tableau qui répertorie toutes les opérations de débit et de crédit. Il permet de suivre l’état de la trésorerie d’une entreprise au jour le jour. Sa tenue est obligatoire. Il ne faut pas le confondre avec le grand-livre qui est l’autre document comptable obligatoire.

Qu’est-ce que le livre-journal en comptabilité ?

Le livre-journal est un document comptable. Il sert à enregistrer toutes les opérations de débit et de crédit qui affectent les comptes d’une entreprise. En d’autres termes, on y note toutes les dépenses que réalise une entreprise et toutes les recettes qu’elle perçoit.

On l’appelle aussi parfois le journal général. C’est un document obligatoire pour la plupart des entreprises, avec le grand livre.

Qui doit tenir un livre-journal ?

Les entreprises qui doivent tenir ce document comptable sont celles qui sont sous le régime :

  • simplifié,
  • réel d’imposition,
  • de l’impôt sur les sociétés (IS),
  • de la déclaration contrôlée.

Par conséquent, ces professionnels n’ont pas besoin de tenir de livres-journaux :

  • micro-entrepreneur
  • commerçants avec le statut de micro-entrepreneur.

À quoi sert un livre-journal ?

Un livre-journal sert à répertorier toutes les transactions financières d’une entreprise. On y retrouve entre autres les :

  • encaissements,
  • remboursements d’emprunt,
  • achats…

Il permet de connaître précisément l’état de la trésorerie et du patrimoine d’une entreprise à un instant précis. Il contribue également à mettre en place un suivi historique des transactions.

Comment se présente ce document comptable ?

Ce document comptable se présente sous la forme d’un tableau avec deux colonnes. La première est réservée aux dépenses, c’est-à-dire, à l’argent sortant. La seconde, au contraire, est dédiée aux recettes, autrement dit, à l’argent entrant.

Quelquefois, les livres journaux peuvent se composer de deux livres. Dans ce cas, l’un est consacré aux dépenses tandis que l’autre est destiné aux recettes.

Aujourd’hui, la plupart des livres-journaux existent en format digital. L’avantage est de pouvoir facilement transférer ces données sur d’autres supports, comme un ordinateur ou une application comptable.

Comment remplir un livre-journal ?

Remplir un livre-journal comptable est relativement simple. Il suffit de noter toutes les dépenses qu’effectue une entreprise dans la colonne ou le livre qui correspond au crédit. De même, il faut mentionner toutes les ventes que fait l’entreprise et toutes les recettes qu’elle perçoit dans la colonne ou le livre qui correspond au débit.

Il convient d’inscrire ces opérations chronologiquement, des plus anciennes au plus récentes. De plus, il est impératif qu’elles soient accompagnées de leur date. Enfin, il est interdit de laisser des lignes blanches dans le livre, d’altérer les informations qui y figurent ou d’inscrire des précisions dans les marges.

Quelle différence entre un livre-journal et un grand livre ?

Tout comme le livre-journal, le grand livre regroupe toutes les opérations comptables d’une entreprise. Il s’agit aussi d’un document comptable obligatoire.

Cependant, le grand livre présente ces informations différemment. En effet, dans ce document comptable, les opérations ne sont pas seulement classées par ordre chronologique mais par compte comptable.

Quelle est la différence entre un journal général et un journal comptable ?

Parfois, les informations comptables d’une entreprise sont si nombreuses qu’elle préfère utiliser plusieurs journaux comptables. Ainsi, elle pourra avoir, par exemple, un journal :

  • des achats,
  • des ventes,
  • de banque,
  • de caisse…

Dans ce cas, le livre-journal centralise les données de tous ces journaux auxiliaires.

Dernière mise à jour le 01/06/2021