Une étude de notoriété est une analyse qui permet d’identifier le pourcentage de personnes, parmi les prospects d’une marque, qui la connaissent. Ce genre d’étude est généralement menée pour décider de la stratégie de communication à mener et vérifier que l’on touche bien sa cible.

L’étude de notoriété, définition

La notoriété est une mesure du niveau de connaissance qu’une personne ou un groupe de personnes a d’une marque, d’une entreprise, d’un produit ou d’une autre personne.

L’étude de notoriété d’une marque permet d’évaluer parmi ses prospects ceux qui connaissent l’entreprise, la marque, ses produits ou ses services…

C’est une analyse utile, qui permet souvent d’identifier les forces et les faiblesses d’une entreprise en matière de communication. Que ce soit à propos des termes utilisés et du ton donné sur les supports de communication ou justement dans le choix des différents supports et moyens de communication.

L’analyse des différents types de notoriétés

Lorsque l’on réalise une étude de notoriété, il est important de distinguer les trois types de notoriété.

La notoriété assistée, tout d’abord, est le fait de connaitre une marque parmi d’autres lorsqu’elle est présentée. Il s’agit de la notoriété la moins valorisante puisque si la marque n’avait pas été suggérée, on n’est pas certain que la personne qui est interrogée l’aurait citée.

Vient ensuite la notoriété spontanée. Comme son nom l’indique, ici la personne cite spontanément le nom d’une marque, sans que celle-ci lui ait été montrée ou suggérée auparavat.

Enfin, on distingue aussi la notoriété top of mind. On parle de ce type de notoriété lorsque la marque est la seule citée ou bien si elle est citée en premier par la personne interrogée.

Quelles sont les différentes manières de mener une étude de notoriété ?

Les enquêtes et sondages

Pour déterminer la notoriété d’une marque, il existe plusieurs manières. La plus courante est la réalisation d’enquêtes, de sondages ou d’études.

Ces enquêtes sont généralement groupées sous les termes d’enquêtes qualitatives ou quantitatives selon ce qu’elles visent comme résultats.

Les enquêtes qualitatives permettent d’interroger une personne plus longuement pour connaitre son ressenti et lui donner l'occasion de le justifier. À l'inverse, une enquête quantitative vise l’interrogation d’un grand nombre de personnes. Elle permet d'obtenir des données chiffrées et des statistiques, sans forcément connaitre la justification liée aux avis.

Les enquêtes, sondages et études peuvent être menés :

  • En face-à-face. Cela permet de fluidifier les discussions.
  • Par téléphone. Plus contraignants, ils permettent moins facilement d’obtenir la confiance des répondants.
  • Par e-mail ou via un site internet. Cette dernière option présente l’avantage d’être moins couteuse, plus rapide et facile à mettre en place. Elle permet également d’atteindre un grand nombre de répondants puisqu’elle évite certaines contraintes géographiques ou horaires. Par ailleurs, les répondants ont tendance à y être plus sincères puisqu’ils n’ont pas à affronter le regard ou l’avis de l’enquêteur et ne sont donc pas biaisés dans leurs réponses.

L'étude de la fréquentation d'un site internet

Par ailleurs, certaines études de notoriété sont aussi basées sur la fréquentation du site web d’une marque ou d’une entreprise.

Dans ce cas, les données analysées sont :

  • Le trafic direct du site internet. Il s’agit du nombre d’internautes qui viennent sur un site sans avoir eu besoin d’effectuer des recherches auparavant pour l’atteindre.
  • Le volume de recherche sur la marque, l’entreprise ou un produit. Cet indicateur montre le nombre de fois où une marque a été cherchée sur un moteur de recherche. On y détecte aussi le pourcentage de conversion. C’est-à-dire le nombre de gens qui se rendent finalement sur le site après l’avoir recherché.

L'étude de notoriété via l'analyse des réseaux sociaux

De nos jours, suite à l’avènement des réseaux sociaux, ces derniers sont aussi devenus des indicateurs souvent pris en compte dans les études de notoriété.

En effet, ce sont des plateformes où les clients et les prospects manifestent vivement leur attachement à une marque ou au contraire leur mécontentement.

Sur les réseaux sociaux, les analyses pour évaluer la notoriété portent sur :

  • Le volume de mentions d’une marque. C’est-à-dire le nombre de fois où la marque a été mentionnée sur des publications, des commentaires, des conversations, etc.
  • Le taux d'impression. Pour connaitre le nombre de personnes qui ont été exposées à une mention sur la marque.

Dernière mise à jour le 02/11/2020