Un administrateur de société est nommé par une décision d’assemblée générale pour régir les affaires de la société. On emploie le terme d’administrateur de société pour des sociétés de capitaux et de gérant de société dans le cas de sociétés de personnes.

Rôle et fonctions d’un administrateur de société

Le rôle d’administrateur de société est un rôle important et stratégique au sein d’une entreprise.

Nommé par les actionnaires de l’entreprise suite à une décision d’assemblée générale, l’administrateur de société fait partie du conseil d’administration et participe aux votes des décisions importantes.

L’administrateur devient le visage de la société, tel un « ambassadeur » de celle-ci, aussi bien auprès de ses salariés qu’auprès du grand public, des partenaires ou des prestataires extérieurs.

Il peut y avoir plusieurs administrateurs au sein d’une même société, tous élus par les actionnaires. Les missions principales d’un administrateur de société sont de définir les objectifs de l’entreprise, définir la politique globale et ainsi déterminer la stratégie à suivre pour y arriver.

Principales fonctions d’un administrateur de société :

  • Définir la stratégie de l’entreprise à court, moyen et long terme ;
  • Participer au conseil d’administration de l’entreprise ;
  • Analyser le positionnement de l’entreprise sur les différents marchés et vis à vis de
  • ses concurrents ;
  • Proposer en conséquence, au conseil d’administration, de nouvelles politiques
  • concurrentielles ;
  • Voter les décisions importantes de la vie de l’entreprise ;
  • Représenter l’entreprise auprès des clients, des prestataires, des partenaires, des
  • fournisseurs et du grand public.

Responsabilité et implication d’un administrateur de société

Le rôle d’administrateur de société implique de se rendre disponible pour l’entreprise et d’endosser certaines responsabilités. Dans une société anonyme par exemple, un administrateur de société engage sa responsabilité personnelle à tous les niveaux :

  • Sa responsabilité civile : il pourra être tenu pour responsable de préjudices de
  • l’entreprise en cas de violation des statuts ou s’il commet une faute de gestion.
  • Sa responsabilité particulière : en cas de procédure collective (une liquidation
  • judiciaire, une procédure de sauvegarde, un redressement judiciaire…) si jamais la
  • justice dénonce des manquements ou une mauvaise gestion. Il peut alors être
  • condamné à prendre à sa charge une partie ou la totalité des dettes de l’entreprise.
  • Sa responsabilité pénale : en cas d’entrave au code du travail (abus de biens sociaux,
  • distribution de dividendes fictifs, banqueroute etc…).

Le mandat d’un administrateur de société

Lorsqu’il est nommé à son poste, suite au vote de l’assemblée générale, la durée du mandat de l’administrateur de société doit être inscrite dans les statuts. Le choix de la durée est une décision libre de l’assemblée générale mais il ne peut excéder 6 ans. Cependant, un administrateur peut tout à fait être réélu mais cela doit faire l’objet d’un nouveau vote en assemblée générale.

Depuis 2012, un administrateur de société peut aussi devenir salarié de l’entreprise dans le cas où il officie dans une PME (petite ou moyenne entreprise) et donc y percevoir un salaire. Pour cela, il doit y avoir un contrat de travail établi entre lui et la société, en plus de son mandat.

Dernière mise à jour le 05/08/2020