Le web to store est une stratégie de marketing digitale qui consiste à attirer les consommateurs web en magasin. Elle est aussi connue sous les noms ROBO (Research Online, Buy Offline) et ROPO (Research Online, Purchase Offline).

Qu’est-ce que le web-to-store ? 

L’idée du web-to-store est d’attirer les internautes sur le site web de l’entreprise dans un premier temps puis de les diriger en magasin

Il est donc nécessaire, de travailler l’image digitale de la marque. Pour cela diverses solutions de marketing digital permettent d’accentuer le référencement naturel de l’entité (SEO) et de créer des campagnes publicitaires online ciblées. 

Ensuite, il s’agit de pousser les leads rencontrés sur le web à passer du virtuel au réel. Autrement dit, l’idée est de se faire connaître via le web puis de créer une relation permettant de faire venir les clients en magasin. Cependant, les deux lieux sont propices à l’achat et à la fidélisation. Il convient donc de ne pas opposer virtuel et magasin, mais plutôt de les voir comme deux finalités complémentaires. 

Comment optimiser le web-to-store ? 

Le web-to-store est aussi connu sous le nom de ROBO pour “Research Online, Buy Offline”, qui signifie littéralement “recherche en ligne, achète hors ligne”. Différentes techniques permettent d’optimiser cette action marketing. 

Le site vitrine

D’abord, la création d’un site vitrine est un axe stratégique qui favorise le web-to-store. Cette première technique intervient quand la partie digitale prend la forme d’une recherche web selon les besoins de l’internaute. Ici intervient l’importance d’un bon référencement pour apparaître dans les premiers résultats de la recherche du consommateur. Le futur client trouve donc une offre qui correspond à ses besoins grâce, par exemple, à un simple site vitrine qui présente l’entreprise et ses prestations. Le client est ensuite invité à contacter le professionnel ou à lui rendre visite directement dans ses locaux. 

Pour les artisans par exemple, posséder un site vitrine bien référencé peut présenter de nombreux avantages. Afin d’optimiser le référencement, il peut créer du contenu (tels que des billets de blog) grâce à une stratégie de content marketing adaptée. Ainsi, l’artisan ne vend rien sur ce site, mais propose du contenu documentaire gratuit qui peut le faire monter dans les résultats des moteurs de recherche et pousser le client à découvrir ses prestations. 

Le site de e-commerce

Ensuite, la construction d’un site de e-commerce est une autre piste d’action. Elle offre la possibilité à l’internaute de réaliser son achat directement en ligne. Pour le faire venir en magasin, une stratégie peut alors être de lui proposer un code de réduction à dépenser dans les locaux de la marque. Ainsi, le client peut réaliser un double achat. 

Le click and collect

Une autre stratégie s’appuie sur l’utilisation du click and collect. Il s’agit d’une méthode par laquelle le client achète son article en ligne, mais le réceptionne dans les locaux de la marque (ou d’une autre enseigne). Il peut alors, poussé par la curiosité, décider de découvrir les autres produits commercialisés afin de compléter son expérience client. 

La prise de rendez-vous

Enfin, de nombreux corps de métiers peuvent proposer de mettre en avant la prise de rendez-vous en ligne. Le site sert alors à la prise de rendez-vous ce qui assure une stratégie de web-to-store optimale. Par exemple, les salons de coiffure peuvent utiliser cette méthode. 

Dernière mise à jour le 10/06/2021